“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

A Monaco, deux crèches rouvrent leurs portes et resteront ouvertes tout l'été

Mis à jour le 09/06/2020 à 17:45 Publié le 09/06/2020 à 17:33
Les enfants accueillis aujourd'hui ont tous été testés au Covid19 ce lundi, pour assurer les conditions maximales de sécurité sanitaire.

Les enfants accueillis aujourd'hui ont tous été testés au Covid19 ce lundi, pour assurer les conditions maximales de sécurité sanitaire. Photo Mairie de Monaco

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A Monaco, deux crèches rouvrent leurs portes et resteront ouvertes tout l'été

La mairie de Monaco rouvre dès ce mardi la crèche de Monaco-Ville et L'Île aux Bambins pour venir en aide aux parents en grande difficulté de garde.

C'était un "Objectif primordial dans le cadre du plan de levée progressive du confinement présenté par le Gouvernement Princier" nous indique la Mairie de Monaco.

Depuis ce mardi matin, c'est chose faite : la crèche de Monaco Ville et l'Île aux Bambins accueillent de nouveau des enfants.

Ce sont donc pas moins de 80 places qui sont proposées aux "parents en grande difficulté de garde", jusqu'au vendredi 28 août, alors qu'elles sont normalement fermées en juillet et en août.

Tout un dispositif sanitaire particulier a été mis en place.

Masque obligatoire pour le personnel, gel hydroalcoolique à disposition, et prise de température à l'arrivée et au départ des enfants, mais aussi des parents.

Les enfants qui ont repris le chemin de la crèche aujourd'hui ont été testé ce lundi au Covid19,au sein de la crèche de la Roseraie, nous indiquent les services municipaux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.