Rubriques




Se connecter à

A Monaco, ce salon propose de vous tatouer le mot "Peace" au profit de l'Ukraine

Jusqu’au 1er avril, les clients du salon de tatouage Dixième Art peuvent se faire tatouer ce mot et, ainsi, reverser 100 euros ou plus à la Croix-Rouge monégasque. Un acte de solidarité.

Thibaut Parat Publié le 26/03/2022 à 10:00, mis à jour le 26/03/2022 à 12:58
Il vous en coûtera 100€, somme intégralement reversée à la Croix-Rouge monégasque pour l'Ukraine. Photo Jean-François Ottonello

Peace. Cinq lettres, discrètes, tatouées à l’encre noire sur l’avant-bras droit. Jusqu’à ce mercredi, Fabrizio Rapone, originaire de Rome, n’avait jamais osé franchir le cap d’une inscription gravée ad vitam æternam sur sa chair. Mais l’initiative du salon monégasque Dixième Art, nichée rue de Millo, en faveur de l’Ukraine, l’a définitivement convaincu de sauter le pas.

Car pour inscrire la traduction anglaise de "paix", les clients déboursent cent euros, minimum. Une somme intégralement reversée à la Croix-Rouge monégasque qui, au bout de la chaîne, profite aux nombreux réfugiés et victimes de cette guerre à l’Est de l’Europe. "Dans ce moment particulier de l’Histoire, ce petit geste nous permet de contribuer à notre échelle, justifie cet Italien. L’avoir sur la peau, c’est aussi une façon de ne pas oublier, que ce genre de choses ne se reproduisent pas."

"Une guerre en Europe, ça paraît improbable"

Depuis l’ouverture du salon de tatouage en 2015, les gérants lèvent régulièrement des fonds pour des associations qui leur sont chères. Les débuts furent centrés sur la cause animale avec des flashs tatoos. Plus tard, le point tatoué a permis de récolter une coquette somme de 13.000 euros au profit du centre niçois Antoine-Lacassagne et de la lutte contre le cancer. Cette année, les équipes de Dixième Art n’ont guère mis longtemps à cibler une cause.

"Une guerre en Europe en 2022, près de chez nous, ça paraît juste improbable. Forcément, ça nous interpelle, ça nous touche. On se dit que tout peut basculer très vite, justifie Noémie Ravenna, gérante du salon. On voit des reportages, on voit des enfants, des familles qui ont construit leur vie et qui partent juste avec un sac. J’ai un enfant depuis peu. On s’imagine à leur place. Ce mot ‘‘peace’’ est simple mais il parle à tout le monde."

 
Avec ses tatouages "Peace", le salon Dixième Art a déjà récolté 2.720 euros pour l’Ukraine. Photo Jean-François Ottonello.

Depuis ce vendredi, vingt-cinq personnes ont immortalisé ces cinq lettres porteuses d’espoir - principalement sur les bras - pour une somme récoltée de 2720 euros.

Parmi elles, les basketteurs de la Roca Team Yakuba Ouattara et Donta Hall. Mais aussi Olesya Ogurtsova, originaire d’Ukraine. "J’étais obligée de le faire en guise de soutien pour ma famille et mes proches qui habitent en Ukraine. Je me rends compte à quel point c’est terrible là-bas. Ce premier tatouage a une symbolique. Je suis contente de l’avoir fait. L’argent sera utilisé pour la bonne cause", témoigne-t-elle.

950.000 € levés par la Croix-Rouge monégasque

Sollicitée, la Croix-Rouge monégasque se satisfait de ces actes de solidarité. "Cette initiative est louable, dans l’ère du temps. La communauté du tatouage a démontré un bel élan de générosité", salue Yann Bertrand, directeur administratif de la CRM.

Depuis le début de cette guerre, grâce aux dons, l’institution monégasque a alloué 950.000 euros à la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant rouge (FICR) et au Comité international de la Croix-Rouge (CICR).

"Les dons versés à la FICR permettent de soutenir les personnes dans le besoin, en particulier les personnes les plus à risque : mineurs non accompagnés, familles monoparentales, personnes âgées et handicapées. Ceux alloués au CICR contribuent à l’aide aux secours d’urgence, à la réparation des infrastructures vitales, l’approvisionnement des établissements de santé en matériel et médicaments, au soutien aux familles en nourriture, eau et articles d’hygiène", détaille-t-il.

 

Savoir +
Jusqu’au 1er avril au 15 rue de Millo (Monaco). Pour un tatouage "Peace" en faveur de l’Ukraine, les 100 euros (ou plus) déboursés sont intégralement reversés à la Croix-Rouge monégasque. Sans rendez-vous. Comptez 30 minutes après la pose du calque.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.