“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

A la Saint-Jean, on saute le feu !

Mis à jour le 28/06/2017 à 05:15 Publié le 28/06/2017 à 05:15
Seul ou à deux, on a sauté le feu, au son des  tambour, fifre et accordéon de Lo Cepon.
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A la Saint-Jean, on saute le feu !

Sauter le feu est une tradition ancestrale et à La Turbie.

Sauter le feu est une tradition ancestrale et à La Turbie. Et les traditions sont respectées. Avec assiduité, dévotion même lorsqu'il s'agit de la Saint Jean. Le curé de la paroisse, la mairie, des associations : tous s'en mêlent et cette année encore cela a valu une belle animation sur la place Saint-Jean. A 20h30, vendredi soir, démarra la procession dans les ruelles du village - quatre «stations» visitées - au son de la musique traditionnelle jouée par Lo Cepon. On avait dérogé quelque peu à la tradition : pas de messe préalable cette année, des infiltrations d'eau ayant occasionné tout récemment des dégâts dans la chapelle Saint-Jean.

Au retour sur la place, un peu après 21h, l'association Irahta procéda à l'allumage du feu - Christophe, employé de la mairie -, avait apporté le bois nécessaire ainsi que le sable et l'eau pour organiser la sécurité de la manifestation. Le père Adrian bénit le feu, signal attendu par l'assemblée de plus de 80 personnes qui noircissaient la petite place : jeunes et moins jeunes, seuls ou à deux, sautèrent le feu, sous la surveillance d'Irahta pendant que d'autres profitaient directement des attraits de la buvette organisée par l'association Saint Michel. Rires, défis et bonne humeur, dans une belle ambiance, chaleureuse et conviviale : une belle soirée d'été !

Organisée par le Père Adrian, la procession s'est déroulée en quatre stations dans les ruelles du village.
Organisée par le Père Adrian, la procession s'est déroulée en quatre stations dans les ruelles du village. M.-E.C.
Passage obligé avant de sauter le feu : la bénédiction.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.