“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

À la Foire, on table sur les idées déco venues d'ailleurs

Mis à jour le 08/10/2016 à 05:11 Publié le 08/10/2016 à 05:11
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

À la Foire, on table sur les idées déco venues d'ailleurs

Italiens, Polonais, Suisses, Belges, Espagnols, Portugais… de nombreux exposants étrangers présentent leurs collections pour l'habitat en exclusivité et jusqu'à lundi. Petit tour d'horizon

Sous le chapiteau de Fontvieille, l'espace décoration de la Foire de Monaco n'a pas l'intention de faire partie des meubles ! L'univers de l'habitat s'impose en effet comme la pièce maîtresse de l'événement qui regroupe mobilier mais aussi mode, gastronomie, beauté, bien-être, automobile… Jusqu'à lundi soir, une centaine d'exposants sont répartis en différents univers sur 2 000 m2.

« La foire a été relancée il y a deux ans. Cette année, nous voulions donner plus de place au design, proposer des produits plus qualitatifs et pour la plupart exclusifs. Nous avons sélectionné des exposants internationaux présents au salon Maison et objets de Paris ou au salon du meuble de Milan », résume Julien Maglietti, l'un des organisateurs. Cette année, l'univers de l'habitat a presque doublé. Il représente une soixantaine de créateurs venus de toute l'Europe.

La déco de luxe à prix avantageux

La plupart révèlent leurs œuvres pour la première fois en France et dans la Principauté comme le couple polonais Julita et Jorzn Czakaj .

« Nous travaillons le verre en fusion et nous avons des clients partout à travers le globe… » Et pas n'importe lesquels : le sultan du Qatar, la reine Élisabeth II ou le président de la Pologne font partie des acheteurs. De quoi meubler la conversation auprès des visiteurs. Sur le stand, il est possible de s'offrir une œuvre d'exception à partir de 700 euros. Bien moins cher qu'en atelier.

À la foire, le fabricant de meubles portugais Laskasas baisse également ses prix. « Nous sommes très présents au Portugal et en Espagne. L'objectif, c'est d'arriver à séduire le marché français », explique Anmarie Conzon, responsable France de l'entreprise basée à Porto .

Sur le stand, une table en chêne design est en vente à 1 8 000 euros. Un prix avantageux pour de la décoration d'intérieur de luxe.

La foire de Monaco, c'est aussi l'occasion pour des artistes étrangers de faire découvrir leurs univers singuliers…

Home sweet home vraiment d'ailleurs

Les Belges Marie-Josée Sanchez et Nicolas Clerdent sont spécialistes de la taxidermie .

Ils offrent une seconde vie aux animaux décédés tout en respectant les réglementations applicables à la protection des espèces. « Oiseaux, chevaux, éléphants… Je suis particulièrement sollicitée par les zoos, les musées d'Histoire naturelle, les centres éducatifs ou le cinéma », listent-ils à deux voix. L'art décoratif qui fait appel à la résine, le polyester ou la fibre de verre est peu développé en France mais cartonne en Asie. « La Corée, la Chine ou le Japon sont nos principaux acheteurs. » Il faut compter 34 000 euros pour une tête de zèbre. À quelques mètres de là, on passe à une autre « patte » avec la société suisse Enzo .

Pas d'animaux, mais des chaises en forme de femmes dénudées, une table qui repose sur un talon aiguille… Un monde avant-gardiste et futuriste et pas que dans le style. « Je travaille avec du polypropylène, une matière plastique très utilisée pour les voitures de luxe… », précisent les frères Enzo et Pierlo Peluso, créateurs de l'entreprise qui fête sa 4e année.

Pour eux, le rendez-vous de Monaco est une véritable porte d'entrée dorée dans l'univers verrouillé du design. Un rendez-vous où certains créateurs de l'habitat semblent être dans leurs petits souliers.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.