“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

A la découverte de la généalogie avec l'AGAM

Mis à jour le 28/04/2018 à 05:17 Publié le 28/04/2018 à 05:17
L'équipe de l'AGAM présente, avec le maire Gérard Spinelli, le premier adjoint Gérard Destefanis, et quelques visiteurs.

L'équipe de l'AGAM présente, avec le maire Gérard Spinelli, le premier adjoint Gérard Destefanis, et quelques visiteurs. S.I

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

A la découverte de la généalogie avec l'AGAM

beausoleil

Lors de la Journée de généalogie, une vingtaine de personnes venant de Beausoleil, Peille, la Turbie, ou d'origine italienne ont pu effectuer gratuitement et avec satisfaction des recherches sur leurs ascendants ou sur les Poilus de la commune, morts au combat pendant la Grande Guerre.

Organisée par l'Association Généalogique des Alpes-Maritimes (AGAM) et l'Université dans la ville de Beausoleil, la journée s'est déroulée à la salle 93, dans une atmosphère à la fois détendue, pleine de suspense et d'émotions.

Anecdotes et histoire collective

En effet, étape par étape, de découverte en découverte, les visiteurs, accompagnés de 9 bénévoles de l'AGAM et son président Patrick Cavallo, ont découvert concernant les personnes décédées, leur parcours avec des informations précises et précieuses : sur les anciens soldats, recherches relevant du projet Bleuets (voir encadré), il était possible de retrouver leur affectation à certains régiments et le parcours de ces derniers, de connaître des anecdotes sur leur vie privée... D'une histoire collective, et en affinant les recoupements, était retracée l'histoire individuelle. Un « Livret des Poilus de Beausoleil » a été remis au maire Gérard Spinelli par Stéphane Sainsaulieu, membre du groupe « Bleuets » au sein de l'AGAM. Un livret précieux qui recueille les noms des soldats (107 Français et 55 Italiens) figurant sur les Monuments aux Morts de Beausoleil, avec pour les Français, des informations résultant de recherches effectuées par le groupe, sur leur origine, leur parcours, de leur naissance à leur décès avec autant de détails possibles, allant du titre de médaillés ou non des soldats, aux circonstances et causes de leur décès,...

Ce livret est consultable au Centre Histoire et Mémoire de Beausoleil. L'AGAM souhaite que les personnes disposant de plus d'informations concernant chaque Poilu, les lui communiquent afin de compléter la banque de données (1) et le Livret des Poilus de Beausoleil, et surtout, de « redonner vie » à ces Morts pour la France (copies de témoignages, lettres personnelles, photos, journal de bord, ....).

Selon l'AGAM, la commune de Beausoleil comptait beaucoup d'Italiens : entre 1904 et 1914, 80 % des décès étaient d'origine italienne.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.