Rubriques




Se connecter à

À l'origine : au service des Grimaldi

Le Prince de Galles avait été construit à l'origine comme caserne des carabiniers des princes de Monaco, lorsque ces derniers venaient en résidence d'été à Menton.

Publié le 07/01/2016 à 05:10, mis à jour le 07/01/2016 à 05:10
À l'origine, c'était la résidence des carabiniers du prince.	(Repro N-M)
À l'origine, c'était la résidence des carabiniers du prince. (Repro N-M)

Le Prince de Galles avait été construit à l'origine comme caserne des carabiniers des princes de Monaco, lorsque ces derniers venaient en résidence d'été à Menton. À l'époque, l'ensemble était entouré du premier jardin d'agrément de la ville.

Puis la bâtisse a, d'un siècle à l'autre, changé de fonction. Devenant dès lors, peu prou, ce qu'elle est encore aujourd'hui : un établissement d'accueil de tourisme.

D'abord pension de famille entre 1865 et 1871, comme quatre autres résidences dans Menton. Un mode d'hébergement en vogue durant les périodes hivernales entre octobre et avril.

 

Puis en 1875, il opère définitivement sa mue en hôtel et prend le nom de Pavillon et prince de Galles. Un nom évocateur qui lui vaudra les honneurs d'une certaine Victoria, reine d'Angleterre, descendue dans une des chambres pour un séjour azuréen. Dès lors, ses gérants optent pour le seul nom de Prince de Galles. De quoi attirer une clientèle hivernante britannique, friande du climat mentonnais.

Au début du XXe siècle, de nombreux propriétaires se succèdent à la tête de l'hôtel. Au cœur du premier conflit mondial, en 1915, le Prince de Galles est réquisitionné et transformé en hôpital complémentaire pour y soigner des soldats africains blessés au Front. Vingt ans plus tard, après la trêve, en première ligne et sous le feu nourri des bombardements, le bâtiment subit de gros dégâts ; Il est ensuite, jusqu'à la Libération, utilisé comme cantine des douaniers italiens en charge de la surveillance du poste frontière du Pont de l'union.

Un an après la fin de la guerre, il reprend son activité hôtelière.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.