Rubriques




Se connecter à

A l'école du cirque Piedon

Décidément, le petit cirque qui s'est installé depuis une semaine sur les bords de la plage Marquet à Cap-d'Ail collectionne les premières.

O.-V.M. Publié le 28/02/2017 à 05:14, mis à jour le 28/02/2017 à 05:14
O.-V.M.

Décidément, le petit cirque qui s'est installé depuis une semaine sur les bords de la plage Marquet à Cap-d'Ail collectionne les premières. Tout premier cirque à tenir chapiteau sur le territoire de la commune, Piedon a créé l'événement une seconde fois mercredi en inaugurant la toute première école du cirque… de toute la région.

Alors bien sûr, c'était un « one shot » qui n'a duré qu'une seule matinée, et le « cours » était réservé aux enfants fréquentant le centre de loisirs de Cap-d'Ail. Mais c'est bien un cours de certains des arts emblématiques du cirque que toute la famille Piedon a donné aux enfants de la ville.

Jonglerie, lasso, équilibre…

 

Après leur avoir donné un avant-goût du nouveau spectacle qu'ils présentent tous les jours à 15 h à la Marquet, les circaciens ont enseigné aux petits Cap-d'Aillois la jonglerie, l'équilibre, le lasso. On pouvait également s'essayer au monocycle ou au diabolo et au cerceau pour se rendre compte que ces choses qui ont l'air si simples quand on les voit faire par les artistes sont en fait terriblement difficiles et demandent un long entraînement.

Malgré les difficultés, la magie du cirque a opéré sur les enfants du CLSH puisque ceux-ci étaient positivement transportés par cette initiation proposée par des professionnels reconnus.

Le cirque est aussi au programme de la rentrée puisque les enfants de l'école André-Malraux auront droit à un spectacle concocté tout spécialement pour eux, différents de celui que la famille Piedon donne tous les jours à 15 h.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.