“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

A Gorbio, ils se font vacciner "pour ne plus en entendre parler"

Mis à jour le 18/01/2021 à 19:15 Publié le 18/01/2021 à 19:14
Une vingtaine de résidents de l'Ehpad Gastaldy, situé à Gorbio, se sont faits vacciner contre la Covid-19, ce lundi.

Une vingtaine de résidents de l'Ehpad Gastaldy, situé à Gorbio, se sont faits vacciner contre la Covid-19, ce lundi. Photo A. P

Je découvre la nouvelle offre abonnés

A Gorbio, ils se font vacciner "pour ne plus en entendre parler"

Une vingtaine de résidents de l'Ehpad Gastaldy, situé à Gorbio, se sont faits vacciner contre la Covid-19, ce lundi. Au total, 90 personnes se sont portées volontaires pour profiter des premières doses du vaccin Moderna.

"Je viens pour aller mieux", sourit madame Lenormand. Âgée de 78 ans, elle est la première résidente de l'Ehpad Gastaldy, situé à Gorbio, sur les hauteurs de Menton, à avoir été vaccinée. Et elle ne sera pas la seule car, sur les 88 résidents que compte l'établissement, 70 se sont portés volontaires. Professionnels inclus, 90 personnes vont profiter des premières doses du vaccin Moderna, fraîchement arrivées.

Un moment attendu depuis longtemps par les résidents et le personnel. "En Ehpad, la vaccination est une chance et un espoir. Tant que nous n'aurons pas atteint l'immunité collective, les gestes barrière vont demeurer. Et, même si on ne retrouve pas tout de suite la même vie qu'avant, il y aura moins de peur et, ça, c'est énorme", pose Nathalie Ronzière, directrice par intérim de l'Ehpad.

Une organisation lourde

Pour que ces deux à trois jours de vaccination se passent bien, deux semaines ont été nécessaires pour tout organiser. Il a d’abord fallu recueillir le consentement des résidents, se mettre en lien avec les médecins traitants et faire en sorte que les volontaires soient présents le jour J.

"L'avantage du vaccin Moderna, c'est qu'il est prêt à l'emploi, il se conserve à -20°C et, si le flacon n'est pas ouvert, on peut le garder 30 jours", détaille Nathalie Ronzière.

Soulagement donc, ce matin, quand un des infirmiers de l'établissement est arrivé avec les dix flacons. "J'ai déjà eu la Covid. Pendant trois semaines, j'étais au plus mal, j'ai eu vraiment peur. Je me fais vacciner pour ne plus en entendre parler", souffle madame Lenormand.

Leur voisine, Liliane Novaro, 80 ans, a aussi eu le Covid. "Mais j''ai eu la chance d'être asymptomatique. Aujourd'hui, je me vaccine en solidarité avec le monde entier", rigole-t-elle.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.