“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

À Gastaldy, le chant a réuni pitchouns et aînés

Mis à jour le 26/12/2018 à 11:51 Publié le 15/12/2018 à 11:51
Les pitchouns de la classe de Kathya Fabiano ont entonné un répertoire de chansons en français mais aussi en italien pour la plus grande joie des résidents de l'Ehpad.

Les pitchouns de la classe de Kathya Fabiano ont entonné un répertoire de chansons en français mais aussi en italien pour la plus grande joie des résidents de l'Ehpad. Jean-François Ottonello

À Gastaldy, le chant a réuni pitchouns et aînés

Pour ces fêtes de fin d'année, les enfants de CE1 de l'école La Condamine ont partagé hier, un après-midi tout en chansons avec les résidents de l'Ehpad

Leur innocence a su gommer toutes les différences. Et en cette période de fêtes de fin d'année, redonner de la joie et du bonheur. Hier, les pitchouns de CE1 de l'école élémentaire La Condamine ont partagé un après-midi de chant avec leurs aînés, résidents de l'établissement installé sur les hauteurs mentonnaises.

À l'initiative de la mairie, cette petite chorale a ravi les pensionnaires de l'Ehpad. « Ils y sont attachés. Ce n'est pas toujours facile d'arriver à faire venir des enfants aussi jeunes au sein de l'établissement », confie Lucile, animatrice.

Pendant plus d'une demi-heure, guidés par Céline, intervenante musicale et leur enseignante Kathya Fabiano, les pitchouns ont fait voyager leurs aînés. De l'Afrique, en passant par le désert, le pays des songes et même l'Italie, ils ont entonné plusieurs chansons. En français, mais aussi en italien. « C'est une très belle attention pour nos résidents italiens », note Florence Griesser, cadre de santé.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct