“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

À fond les pédales !

Mis à jour le 04/01/2018 à 05:11 Publié le 04/01/2018 à 05:11
Avant le départ, un court briefing s'impose. Vitesse de pointe : 70 km/h sur ces karts électriques.

Avant le départ, un court briefing s'impose. Vitesse de pointe : 70 km/h sur ces karts électriques. J.-S.G.-A.

À fond les pédales !

Mercredi après-midi, vitesse et sensations pour moi au goûter !

Mercredi après-midi, vitesse et sensations pour moi au goûter !

Je suis allée tester la quatrième édition de Kart Indoor Monaco, présent jusqu'au 11 février 2018 dans le parking des pêcheurs. Agréable surprise lorsqu'on arrive sur le circuit, la superbe vue mer à travers les immenses ouvertures. Après une petite pause photos, je me rends sur le stand. Pas très sereine, je l'avoue : ma dernière expérience de karting remonte aux années collège.

Morgan, un intervenant présent sur place, m'accueille, me briefe sur les règles de sécurité et les commandes du kart. Pédale de droite pour accélérer, pédale de gauche pour freiner, un bouton pour la marche arrière. Jusque-là, j'ai compris… ça devrait le faire.

Je m'équipe : une charlotte sous le casque pour le côté glamour (oui bon pour l'hygiène aussi), un tour de cou rembourré pour des cervicales biens au chaud. Les plus grands pilotes de kart n'ont qu'à bien se tenir !

Des karts électriques

Une fois assise dans le bolide, j'ai comme l'impression qu'il manque quelque chose, comment ça pas de ceinture ? ! Morgan me rassure en me disant que le circuit est sécurisé à 100 % par le système Tecpro Barriers, et que les karts peuvent être contrôlés à distance par des télécommandes en cas de problèmes.

J'accélère alors timidement pour m'engager sur la piste, 4-5 virages se succèdent, je les aborde tranquillement en freinant puis ho… le tour est déjà fini. Pour mieux profiter le circuit mériterait d'être un peu plus long, à mon goût. Cependant, le faible bruit que fait le moteur est très surprenant (les karts sont électriques).

Puis, je réalise que le but n'est pas de faire une promenade de santé, mais d'avoir des sensations fortes. J'essaie alors au fil des tours d'accélérer de plus en plus, et de ne plus freiner dans les virages. D'autant plus que la pédale d'accélérateur très réactive, n'attend que ça.

En mode Grand Prix ?

Je commence à apprécier, mais étant peureuse, le réflexe pied sur le frein, revient automatiquement dès que je prends un peu trop de vitesse. Bon faut se rendre à l'évidence, la conduite sportive, ce n'est pas fait pour moi.

Après 8 minutes écoulées, Morgan agite un drapeau au bord de la piste pour me signaler le dernier tour. Retour au bercail. Un peu honteuse d'avoir l'impression que même un escargot aurait fait un meilleur chrono.

À la fin, on peut consulter nos performances sur un écran : vitesse moyenne, meilleur chronomètre au tour. En moyenne, un tour s'effectue en 15 secondes et la vitesse moyenne est de 60 km/h. À ma grande surprise, je suis à 17s/tour et une vitesse moyenne de 55 km/h. Sachant que la vitesse max que peut atteindre le kart est de 70km/h. Je me suis pas trop mal débrouillée finalement ! J'ai seulement pu expérimenter le karting en étant seule sur le circuit (sûrement, parce que personne n'a osé s'affronter à moi…). Mais c'est sans doute mieux d'y aller en groupe (maximum 6 personnes) pour profiter plus du côté « course ». Et pour se croire réellement sur la piste du Grand Prix de Monaco, optez pour le Grand Challenge, avec 3x8min, essais libres, qualifications et course !


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct