“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

À Beausoleil, Nicolas était seul contre tous

Mis à jour le 11/07/2018 à 05:06 Publié le 11/07/2018 à 05:06
Entouré de sa famille et de ses amis, Nicolas porte fièrement les couleurs de la Belgique.

Entouré de sa famille et de ses amis, Nicolas porte fièrement les couleurs de la Belgique. Céline Brégand

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

À Beausoleil, Nicolas était seul contre tous

Lors des quarts de finale contre l'Uruguay, nous nous étions rendus « À l'Ardoise », le restaurant de Magali et Nicolas.

Lors des quarts de finale contre l'Uruguay, nous nous étions rendus « À l'Ardoise », le restaurant de Magali et Nicolas. Pour rappel, le patron est originaire de Belgique, alors que la patronne supporte haut et fort l'équipe de France.

Hier soir, à la terrasse, il était le seul Diable rouge entouré d'une foule de supporters français, ses amis pour la plupart. Sur la place flottent au vent deux drapeaux, inutile de préciser lesquels. Il nous paraissait évident de regarder la demi-finale là-bas.

L'ambiance est bon enfant, tout le monde taquine le patron et il le leur rend bien. Nicolas se moque des ratés de Griezmann : « Il est en pleine puissance Grizou ! ». On rigole, on s'amuse. Dans l'autre camp, on rétorque : « La France, c'est pas le Brésil ! » Et ainsi s'enchaînent les blagues. Et ce qui devait arriver, arriva. Peu après la reprise, Samuel Umtiti ouvre le score. Le visage de Nicolas se ferme. Ses amis viennent lui faire un câlin. Il faut savoir être bon joueur dans ces moments-là. Plus les minutes défilent, plus le patron se fait discret. L'issue, on la connaît. Les supporters chantent en cœur la Marseillaise, la petite foule tricolore se déchaîne. Même si la pilule est dure à avaler pour Nicolas, il n'en reste pas moins que dans leur restaurant à Beausoleil, l'ambiance était belle.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.