“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

A 9 ans, elle joue à l’Opéra de Monte-Carlo

Mis à jour le 06/04/2019 à 10:24 Publié le 06/04/2019 à 10:24

A 9 ans, elle joue à l’Opéra de Monte-Carlo

La jeune Elsa Ardrizzi, 9 ans, élève de l’école de musique de Beausoleil, vient de vivre un rêve éveillé.

La jeune Elsa Ardrizzi, 9 ans, élève de l’école de musique de Beausoleil, vient de vivre un rêve éveillé. Elle a joué jeudi soir sur la scène de l’Opéra de Monte-Carlo, devant le public du prestigieux Printemps des arts de Monaco, dans cette salle aux dorures somptueuses où l’on a entendu les plus grands concertistes et chanteurs du monde.

Trois semaines de rencontres

Elle s’est produite dans le cadre d’une opération lancée par le festival monégasque visant à mettre des élèves des conservatoires de la région en relation avec un compositeur contemporain - en l’occurrence le Grec Alexandros Markeas.

Durant trois semaines, ce compositeur est allé à la rencontre des élèves des conservatoires de Monaco, Nice, Antibes, Grasse et, donc, Beausoleil.

Il a fait travailler ses propres œuvres que les jeunes pianistes ont ensuite interprétées au cours du festival.

Jeudi soir, c’était au tour d’Elsa de se produire. Elle interpréta une petite œuvre intitulée « Blues and bird » qui illustrait le dialogue imaginaire entre un oiseau et un pianiste joueur de blues.

On imagine la fierté de son professeur Serena Doperi et du directeur de l’école de Beausoleil, Alexandre Delfa qui, tous deux, se trouvaient dans la salle. « Je voudrais devenir pianiste concertiste », a déclaré la blonde Elsa, au sortir de la scène, les yeux lumineux de joie !

C’est ce qu’on peut lui souhaiter…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct