“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

8-Mai : tous unis pour le devoir de mémoire

Mis à jour le 09/05/2019 à 10:25 Publié le 09/05/2019 à 10:25
La place des Victoires, hier matin, a été fleurie par les nombreuses gerbes déposées par les élus et les Anciens combattants.

La place des Victoires, hier matin, a été fleurie par les nombreuses gerbes déposées par les élus et les Anciens combattants. M.C.

8-Mai : tous unis pour le devoir de mémoire

« Honorons la mémoire de tous ceux et celles qui ont été victimes de la barbarie de la Seconde Guerre mondiale [.], leur courage, leur esprit de sacrifice et leur sens du devoir pour rendre à la France son honneur et sa liberté », a déclaré, place des Victoires hier matin, le colonel Claude Fouché, président de l’Union Locale des Anciens Combattants (ULAC) du Mentonnais.

« Honorons la mémoire de tous ceux et celles qui ont été victimes de la barbarie de la Seconde Guerre mondiale [.], leur courage, leur esprit de sacrifice et leur sens du devoir pour rendre à la France son honneur et sa liberté », a déclaré, place des Victoires hier matin, le colonel Claude Fouché, président de l’Union Locale des Anciens Combattants (ULAC) du Mentonnais.

Élus (1), autorités civiles et militaires, Anciens combattants, porte-drapeaux, enfants et curieux s’étaient rassemblés au pied du monument aux Morts pour célébrer le 74e anniversaire de la capitulation de l’Allemagne nazie.

Plusieurs discours ont été prononcés. Le colonel Claude Fouché en a profité pour adresser un message à la jeune génération : « Le monde connaît, encore aujourd’hui, des situations de guerre, de haine et de racisme. L’ULAC invite les jeunes à œuvrer pour un monde de liberté, de fraternité, de solidarité et de paix. » Des valeurs qui se paient, a rappelé René Asso, président honoraire de l’association Rhin et Danube : « Nous, soldats, savons bien ce que la dure loi de la guerre nous demande : des durs combats, des bombardements sévères, des attaques coûteuses ont fauché toute une jeunesse qui allait à la mort avec le sourire. Nous les avons vus tomber. Souvent, nous leur avons fermé les yeux. Par leur sacrifice, ils ont, avec nous les survivants, apporté la victoire et la paix. » Après les discours, ont suivi les dépôts de gerbe et l’hymne national.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct