“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

5.685 "Bettimask" confectionnés pour les enfants de la Principauté

Mis à jour le 06/05/2020 à 21:31 Publié le 06/05/2020 à 21:20
 Le masque se veut sobre et ergonomique pour les enfants.

Le masque se veut sobre et ergonomique pour les enfants. Photo DR

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

5.685 "Bettimask" confectionnés pour les enfants de la Principauté

Avant l’arrivée galopante du Covid-19, les lignes de production de Bettina étaient tournées vers les articles en maille à destination des grandes maisons françaises. Depuis la crise sanitaire, les machines à tricoter de la société monégasque, implantée dans les hauteurs du quartier de la Condamine, ont réalisé pas moins de 70.000 masques.

En maille technique, ceux-ci répondent au doux nom de "Bettimask" et se déclinent en diverses tailles. Neuf au total, dont trois adaptées aux enfants et adolescents. L’État monégasque – qui a d’ailleurs autorisé les commerces à vendre la production locale de masques – a opéré une large commande à destination de ses petits résidents.

"5.685 masques ont été commandés pour les enfants de 5 à 18 ans. Morphologiquement parlant, ils s’adaptent à chacun des enfants, précise Philippe Prudhomme, administrateur délégué et directeur général de Bettina. Les masques sont toujours en cours de production et devraient être livrés sous peu."

PAS DE MOTIFS ENFANTINS SUR LES MASQUES

Pas de motifs enfantins – comme sur les créations de Totor  – sur ce produit certifié par les autorités et qui nécessite pas moins d’une vingtaine d’étapes pour sa réalisation. Non, le masque blanc se veut sobre et ergonomique. "Il n’y a pas de possibilité, en tricotage, de mettre des éléments en particulier sur le masque. Les enfants peuvent dessiner dessus, tant que l’on respecte les zones de filtration et de perméabilité", poursuit Philippe Prudhomme.

Le temps du port du masque est limité à quatre heures mais il peut être lavé à 60 degrés en machine et réutilisable une bonne cinquantaine de fois, selon le directeur général. La société, qui a doté les employés du Palais princier de masques, reçoit aujourd’hui la visite du prince Albert II.

Pour voir de ses propres yeux le savoir-faire local et, sans doute, remercier ces femmes et hommes de l’ombre qui ont pallié le manque criant de masques, devenu denrée rare à un certain moment de la crise.

 


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.