Rubriques




Se connecter à

50e anniversaire de la Fondation Prince Pierre

Le Conseil Littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco s'est réuni au Grand Véfour, à Paris, pour établir la liste des auteurs en lice pour le Prix Littéraire, qui honore un écrivain francophone de renom pour l'ensemble de son œuvre.

La rédaction Publié le 09/05/2016 à 05:07, mis à jour le 09/05/2016 à 05:07
La Princesse de Hanovre entourée des membres du Conseil Littéraire. Photo Charly Gallo

Le Conseil Littéraire de la Fondation Prince Pierre de Monaco s'est réuni au Grand Véfour, à Paris, pour établir la liste des auteurs en lice pour le Prix Littéraire, qui honore un écrivain francophone de renom pour l'ensemble de son œuvre. Le jury a retenu : Adonis, Charles Dantzig, Michel Del Castillo, Denis Tillinac, Michel Tremblay.

 

Ont également été sélectionnés pour la Bourse de la Découverte, prix récompensant un auteur francophone pour un premier ouvrage de fiction : Stéphane Barsacq « Le piano dans l'éducation des jeunes filles », Albin Michel, janvier 2016 ; Julien Donadille « Vie et œuvre de Constantin Eröd », Grasset, janvier 2016 ; Paul Grévillac « Les âmes rouges », Gallimard, janvier 2016 ; Pascal Manoukian « Les échoués », Don Quichotte éditions, août 2015 ; Garance Meillon « Une famille normale », Fayard, janvier 2016 ; Séverine Werba « Appartenir », Fayard, août 2015. L'ensemble des ouvrages fera partir du Marathon de Lecture, dont le lancement aura lieu mercredi 15 juin

à la Médiathèque de Monaco. Le Prix Littéraire et la Bourse de la Découverte seront proclamés le 4 octobre à Monaco.

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.