Rubriques




Se connecter à

50 000 barbagiuans servis pour le week-end

Le groupe A Roca mise sur les spécialités locales pour garnir ses buffets tout autour du circuit. En coulisses, les effectifs ont été dopés pour concevoir dans la cuisine centrale de Fontvieille

CEDRIC VERANY Publié le 27/05/2018 à 05:16, mis à jour le 27/05/2018 à 05:16
L'équipe d'A Roca fournit son service traiteur sur dix-huit terrasses autour du circuit.
L'équipe d'A Roca fournit son service traiteur sur dix-huit terrasses autour du circuit. Cyril Dodergny

À l'image de la Principauté, un week-end de Grand Prix induit un brassage cosmopolite dans la clientèle, qu'il faut aussi nourrir quatre jours durant. À ce jeu, le groupe Monaco Gourmet Collection mise sur le traditionnel pour agrémenter les menus de son service traiteur, où la formule « spécialité » d'A Roca avec barbagiuan, pissaladière, tourtes et farcis séduit.

La société a doublé ses effectifs en cuisine pour ce week-end, où en plus de la production, elle exploite dix-huit terrasses.

« Tout le monde est sur le pont, ce sont des énormes volumes. Notre force est que la production est centralisée à Monaco. Nous avons l'appui logistique et la connaissance du terrain », note Cécile Bichon, directrice commerciale & marketing.

 

Livraisons à partir de 2 h du matin

L'équipe produit, par exemple, 50 000 barbagiuans pendant le week-end.

De quoi fournir, outre les points de vente du groupe, de nombreux établissements en Principauté. Et sur cette édition, la demande est exponentielle pour les spécialités locales.

La production démarre chaque jour à 16 heures pour s'étendre sur la nuit. Les livraisons commencent à 2 heures du matin, de manière à accéder aux immeubles avant la fermeture du circuit. Mais il y a aussi parfois plus compliqué. Exemple ? La livraison hier de 150 lunch boxes dans la tribune K pour les clients d'un croisiériste qui voulaient déjeuner sans quitter leur siège.

Un million de barbagiuans par an qui sortent de la cuisine centrale du groupe à Fontvieille, où trois personnes confectionnent à plein-temps, les petits beignets made in Monaco dans une pièce à la température constante de 10 degrés, qui sont ensuite conditionnés surgelés.

 

Ce dimanche, le groupe Monaco Gourmet Collection a invité plusieurs clients dans sa tribune pour leur vanter les mérites de leurs produits. Et asseoir un projet à court terme : celui de développer la vente en supermarchés des spécialités monégasques dans tout le département voisin.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.