“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

5 000 euros reversés à Écoute Cancer Réconfort

Mis à jour le 06/02/2017 à 05:05 Publié le 06/02/2017 à 05:05
Je découvre la nouvelle offre abonnés

5 000 euros reversés à Écoute Cancer Réconfort

L'association monégasque vient de recevoir ce don du « Zonta Monaco », une institution internationale qui lutte pour l'amélioration de la condition des femmes dans le monde

À l'espace « Mieux Être » situé à Cap-d'Ail, l'heure est à la fête. Valérie Barilaro, présidente de l'association monégasque « Écoute Cancer Réconfort » s'est vu remettre un chèque de 5 000 euros de la part du « Zonta Monaco ». Cette institution internationale luttant pour améliorer la situation des femmes à travers le monde avait organisé une soirée de vœux de Noël le 7 décembre dernier à l'Automobile Club. Un événement fructueux, puisque la tombola avait permis de récolter 5 000 euros pour l'association « Écoute Cancer Réconfort ». « Nous sommes vraiment très contents de les aider », affirme Loredana Scifoni, présidente du « Zonta Monaco ».

Un financement compliqué

L'association, installée depuis 25 ans à Monaco, a mis en place son espace « Mieux Être » il y a sept ans.

Un lieu qui accueille les malades pour leur donner des soins de support. « On est vraiment là pour leur offrir un moment privilégié, qu'il s'agisse de patients ou d'aidants, puisque beaucoup sont malheureusement laissés pour compte », explique Vaélrie Barilaro. Psychologue, naturopathe ou encore esthéticienne sont au service des patientes.

« On organise des ateliers maquillage, coiffure et même manucure car beaucoup ont des problèmes d'ongles à cause des traitements. On s'occupe des effets secondaires dont les médecins ne parlent jamais. » Mais il s'agit également d'un lieu de parole pour des personnes souvent isolées.

« Nous avons une trentaine de patientes qui tournent. Certaines sont là depuis quelques mois, d'autres depuis la création de l'association. Elles continuent de venir parce qu'elles se sentent en confiance. »

« Pour l'instant, nous n'avons pas de subvention gouvernementale mais c'est compliqué de récolter des fonds », se désole la présidente.

Ce don de 5 000 euros est donc non négligeable.

« Cela va nous permettre de rémunérer les professionnels qui travaillent avec nous ou encore de payer les perruques de certaines patientes, puisque la prise en charge de la sécurité sociale est minime.»

La présence de bénévoles n'est malheureusement pas suffisante : « Au niveau des soins, on est obligé d'avoir des professionnels et on ne peut pas demander aux bénévoles d'être tout le temps là. »

Le « Zonta Monaco » n'en est pas à son premier geste de générosité. Il avait contribué, il y a une vingtaine d'années, à l'achat d'un véhicule électrique permettant le transport des patients à l'hôpital.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.