“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

5 000 euros pour une victime de l’effondrement du pont de Gênes

Mis à jour le 13/02/2019 à 10:12 Publié le 13/02/2019 à 10:12
Un moment émouvant lors de la remise du chèque à Monica Marinelli par l’association Zonta club de Monaco.
	(DR)

5 000 euros pour une victime de l’effondrement du pont de Gênes

Une délégation de l’association Zonta Club de Monaco (1) a remis le 7 février à Gênes, un chèque de 5 000 euros à Monica Marinelli, psychothérapeute qui avait tout perdu dans l’effondrement du pont Morandi à Gênes en août dernier.

Une délégation de l’association Zonta Club de Monaco (1) a remis le 7 février à Gênes, un chèque de 5 000 euros à Monica Marinelli, psychothérapeute qui avait tout perdu dans l’effondrement du pont Morandi à Gênes en août dernier.

Monica Marinelli avait dû quitter sa maison qui abritait aussi son cabinet de psychothérapie et s’est retrouvée ainsi du jour au lendemain, sans logement ni travail, aussi parce que ses patients, les habitants du quartier ont dû eux aussi trouver à se reloger ailleurs.

La remise du chèque fut un moment très émouvant, en présence des représentants de la mairie de Gênes et du Zonta Club Genova 2, qui avaient chaleureusement accueilli la délégation du club de Monaco.

Cette somme avait été récoltée lors de la soirée de Noël organisée par l’association, à l’Automobile Club de Monaco en décembre 2018 et grâce aux donateurs monégasques. Une autre partie de la recette a été reversée au Zonta International afin de lutter contre le mariage des fillettes, en collaboration avec l’UNFPA et l’UNICEF.

Cette année 2019 marque le 25e anniversaire du Zonta Club de Monaco, qui sera célébré le 18 juin au Monte- Carlo Country Club.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct