“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

4L Trophy : Farah et Nadia rentrées du désert marocain

Mis à jour le 19/03/2016 à 05:10 Publié le 19/03/2016 à 05:10
Nadia et Farah, de Monaco au désert du Maroc.	(DR)
Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

4L Trophy : Farah et Nadia rentrées du désert marocain

« C'était une magnifique aventure.

« C'était une magnifique aventure. Même les galères sont de bons souvenirs. »

Quelques jours après leur retour du Raid 4L Trophy, Farah Moukfi, résidente monégasque et Nadia Chami, Beausoleilloise ont en tête toutes les images de leur périple de dix jours, notamment dans le désert du Maroc. « On se sent tout petit au milieu de cette immensité de sable », raconte Farah, 32 ans. Parties avec une 4L affichant 209 000 kilomètres au compteur, les deux étudiantes ont fini le mythique rallye en poussant le véhicule jusque dans le bateau. À 215 000 kilomètres, la vieille dame était au bout du chemin. « Il nous fallait, chaque matin, au moins dix minutes pour démarrer. Mais après dix jours, la 4L était encore plus fatiguée que nous. »

Avec les enfants du désert

Si elles sont rentrées éreintées, Farah et Nadia sont encore éblouies par ce qu'elles viennent de vivre. « C'était incroyable. Nous sommes parties de Biarritz où nous avons rejoint plus de mille équipages ; soit plus de deux milles étudiants lancés comme nous dans l'aventure. » direction le Maroc, via Madrid où là, « le démarreur ne marchait plus. Ca nous a fait perdre 24 heures. » Arrivées à la première étape marocaine de Merzouga, les deux jeunes femmes ont vécu le moment le plus fort de leur aventure. « Nous avons rencontré la présidente des Enfants du désert à qui ont été remis 25 000 euros ce qui va permettre de créer trois classes dans le désert. Puis chaque équipage a distribué les équipements et matériels scolaires destinés aux jeunes. » Car si le raid est un périple automobile, il est également à visée humanitaire.

Prêtes à repartir ? « Bien sûr. D'autant que l'année prochaine, pour la 20e édition, le rallye est organisé en Argentine avec des Chevrolet corsa. »

Mais il faut de l'argent... Pour ce premier raid, les deux étudiantes ont réuni 7 000 euros en faisant appel à de nombreux sponsors, parmi lesquels la Fondation princesse Grace, les Enfants de Frankie, Child Care Monaco, le Stars'n'Bars, le Marriott, l'Adagio et Jeune J'écoute. Elles on ainsi «traversé du désert» avec les couleurs de Monaco.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.