“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

4 février : Don Quichotte par le Ballet de l'Opéra national de Kiev

Mis à jour le 27/11/2017 à 05:09 Publié le 27/11/2017 à 05:09

4 février : Don Quichotte par le Ballet de l'Opéra national de Kiev

« Don Quichotte » est une véritable fête de la danse, qui met en valeur solistes et corps de ballet dans des ensembles et des pas de deux d'une grande variété.

« Don Quichotte » est une véritable fête de la danse, qui met en valeur solistes et corps de ballet dans des ensembles et des pas de deux d'une grande variété.

La chorégraphie de ce ballet en deux actes de Léon Minkus est signée Marius Petipa.

Inspiré du roman de Cervantès, il est considéré comme l'une des œuvres les plus prestigieuses de la danse classique.

Au cœur du ballet, les amants Kitri et Basilio emploient toutes les ruses pour se retrouver, malgré la résistance du père de Kitri.

C'est finalement le Chevalier de la Mancha qui amène l'heureux dénouement pour les jeunes amoureux.

Au cours de la fête finale, Kitri et Basilio dansent le célèbre « pas de deux » de Don Quichotte, plein de virtuosité, devenu cheval de bataille pour les danseurs étoiles classiques.

Ce chef d'œuvre est un régal pour tous les admirateurs de la danse grâce à la performance des artistes du Ballet de l'Opéra National de Kiev.

Un ballet éclatant de joie de vivre permettant aux danseurs de révéler leur technique et leur puissance. Un régal !

C'est un spectacle pour toute la famille, pour les petits et pour les grands, une symphonie de la danse, touchante et merveilleuse.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct