“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

2e Course de carrioles : une folie douce !

Mis à jour le 07/06/2016 à 05:12 Publié le 07/06/2016 à 05:12
Pendant que le brouillard monte sur la Tête de Chien, les carrioles sont remontées pour la 2° manche et France Canyon (en arrière-plan) tente de réparer son bolide déjà doublement accidenté.

Pendant que le brouillard monte sur la Tête de Chien, les carrioles sont remontées pour la 2° manche et France Canyon (en arrière-plan) tente de réparer son bolide déjà doublement accidenté. MEC

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

2e Course de carrioles : une folie douce !

Une douce folie a soufflé sur la route de la Tête de Chien, ce dimanche, avec la Course de carrioles organisée par le Comité des Fêtes et plus particulièrement Florian Plebani, entouré de membres du comité et amis bénévoles.

Une douce folie a soufflé sur la route de la Tête de Chien, ce dimanche, avec la Course de carrioles organisée par le Comité des Fêtes et plus particulièrement Florian Plebani, entouré de membres du comité et amis bénévoles. Dès le matin, ils avaient aménagé et sécurisé à l'aide de bottes de paille le parcours de 1,3 Km, accueilli les 10 équipages inscrits, vérifié leurs 10 bolides et imploré le ciel pour que la pluie ne vienne pas ruiner des mois de préparation. Dès 13h30, la population a commencé à affluer, pour être prêts pour 14 h, heure du départ du premier bolide - l'épreuve se jouant au chronomètre, sur trois manches.

Ceux qui avaient fait l'effort de monter jusqu'à la ligne de départ (devant le fort St Antoine) se virent aussitôt récompensés avec le bolide «France Canyon» qui est parti dans le décor, côté mer, après avoir fait un magnifique virage à 90%. Son chauffeur émergera sain et sauf et, prêt à en découdre à nouveau. Aidé de ses coéquipiers, il remontera l'engin, reprendra le départ pour finir à peine un peu plus bas que la première fois, sur une magnifique tentative de tonneau. Il lui faudra toute la durée de la première manche pour rafistoler l'engin, sévèrement touché.

Le bolide suivant, conduit par Tartine, un ange de la route - ailes et perruques violettes assorties à la carrosserie - redressa le niveau du challenge, et le troisième Titof, réalisera le meilleur temps, en 1'17''.

Passé en 10ème position, Ticon réalisa le plus mauvais temps (3'25'') mais obtint le record de compassion avec sa simple caisse en carton posée sur roulement à billes.

Les 2e et 3e manches confirmèrent la première. France Canyon persista dans la cascade ratée, Nino gagna l'épreuve en 1»08» avec la meilleure vitesse de pointe mesurée au radar à 58 Km/heure, le DJ JM participa à mettre une super ambiance, le brouillard se densifia, la pluie arriva juste pour empêcher le tour d'honneur et précipiter les remises des médailles.

Le premier turbiasque «Turbie Team», est arrivé 3e, et son pilote, Frank Loupia, donne rendez-vous sur sa page FB pour visionner le film tourné en Go-Pro.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.