“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

284 marcheurs tout sourire

Mis à jour le 16/05/2018 à 05:09 Publié le 16/05/2018 à 05:09
Les participants au Critérium 2018 affichaient un large sourire jusqu'au bout de leur randonnée.	(DR)

284 marcheurs tout sourire

Pour sa 39e édition, le Criterium organisé par les « Randonneurs de Sainte-Agnès » a réuni un très grand nombre de marcheurs.

Pour sa 39e édition, le Criterium organisé par les « Randonneurs de Sainte-Agnès » a réuni un très grand nombre de marcheurs. Deux cent quatre-vingt-quatre exactement, répartis sur trois parcours allant d'un chemin familial à une randonnée sportive.

Partis de la Place Saint-Sébastien pour un très joli tour de 13, 17 ou 21 km (dénivelés de 466 à 831 m), tous ces passionnés se sont vu remettre au terme de cette matinée de marche, un diplôme.

Tandis que d'autres récompenses étaient remises en présence du maire Albert Filippi et de son adjointe Évelyne Imbert.

Notamment des médailles pour 29 enfants de moins de 12 ans et, pour les familles nombreuses, des coupes souvenirs « Claudette Imbert » et « Joseph Mari ».

À noter que « Les randonneurs du Pays mentonnais » ont reçu une coupe pour saluer la participation de trente de leurs membres et qu'une tombola était organisée, en parallèle, avec de nombreux lots.

L'édition 2 018 du Critérium des « Randonneurs de Sainte-Agnès » présidée par René Verne aura donc été, une nouvelle fois, une belle réussite pour le plus grand plaisir des participants et des bénévoles. J. A.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct