“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

250 personnes réunies aux 1ères assises de l'autisme

Mis à jour le 29/11/2017 à 05:14 Publié le 29/11/2017 à 05:14
Le théâtre des Variétés a fait salle comble samedi pour les premières Assises de l'autisme et du handicap mental.

Le théâtre des Variétés a fait salle comble samedi pour les premières Assises de l'autisme et du handicap mental. Olivier Anrigo

250 personnes réunies aux 1ères assises de l'autisme

Monaco Disease Power a organisé les premières assises de l'autisme et du handicap mental. Depuis dix ans, l'association monégasque œuvre sur tous les fronts pour aider les malades

Depuis dix ans avec Monaco Disease Power, Muriel Natali-Laure œuvre pour lutter contre l'autisme. Une maladie qu'elle côtoie au quotidien depuis la naissance de sa fille Amélie qui a aujourd'hui 26 ans. La Monégasque se bat sans relâche, tant avec discrétion que détermination. Maintenant, l'association a intégré le Réseau Recherche Autisme mis en place au niveau national par AVIESAN.

Alors pour mieux comprendre les mécanismes en marche dans les maladies mentales, mais aussi tous les troubles psychiatriques, la présidente de Monaco Disease Power a rassemblé quelque 250 personnes venues assister, au théâtre des Variétés, aux conférences de professeurs et médecins reconnus au niveau international.

Leurs noms : les Pr Catherine Barthélémy, Christopher Gillberg, Frédérique Bonnet-Brilhault, Christian Richelme, Joël Swendsen, Cinzia Pieraccini et le Dr Marie-Louise Kemel. Des exposés passionnants qui ont permis de mesurer l'ampleur du mal.

Car les chiffres sont inquiétants. Les maladies du cerveau et du système nerveux représentent le premier poste de dépenses en santé toutes pathologies confondues (800 milliards d'euros dont 420 pour la psychiatrie). En Europe, 380 millions de personnes sont atteintes… Et la charge va augmenter dans les années qui viennent, non seulement en raison de l'espérance de vie, mais également parce l'urbanisation génère une augmentation de 39 % des troubles de l'humeur et 21 % des troubles anxieux…

Il s'agit donc d'un véritable enjeu sociétal pur lequel Muriel Natali-Laure donne toute son énergie.


La suite du direct