“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

2020 : des réflexions et des actions

Mis à jour le 11/01/2020 à 10:12 Publié le 11/01/2020 à 10:12
Stéphane Valeri et la vice-présidente du Conseil national Brigitte Boccone-Pagès, entourés des présidents de commissions permanentes.

Stéphane Valeri et la vice-présidente du Conseil national Brigitte Boccone-Pagès, entourés des présidents de commissions permanentes. Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

2020 : des réflexions et des actions

Le Conseil national poursuivra ses grands chantiers législatifs et Stéphane Valeri espère que les propositions votées en 2019 seront transformées en projet de loi. Tour d’horizon

Lors de ses vœux à la presse jeudi, le président du Conseil National a fait le bilan de l’année écoulée [lire notre édition d’hier, page 2]. Mais il s’est également projeté dans le proche avenir du pays. Plus que des vœux, Stéphane Valeri a expliqué ce qui ponctuera l’année 2020. Parmi les dossiers d’importance sur lesquels le Conseil national compte plancher : la modernisation du statut de la Fonction publique, le travail de nuit, l’aboutissement d’une réflexion sur la comptabilité publique - « qu’il s’agisse d’une meilleure visibilité du budget ou de la gestion du Fonds de Réserve Constitutionnel, qui ne doit être ni un budget bis, ni une facilité de caisse pour l’État. »

Les prochains mois verront également la livraison du Monaco Boost, centre d’affaires domanial à Fontvieille à loyers préférentiels pour les entrepreneurs de nationalité monégasque, et pour les start-up de MonacoTech.

Et pour les entreprises en nom personnel, le Conseil national poursuivra son idée : « Nous favoriserons aussi l’entreprenariat des nationaux, en amendant le projet de loi du gouvernement, pour aboutir, comme dans le secteur libre, à supprimer toute surtaxe de loyer pour domicilier une activité dans les domaines. »

Là-dessus, le gouvernement s’est largement exprimé le mois dernier en séance publique du budget primitif. Lui est prêt à assouplir les tarifs envisagés mais n’entend pas offrir la possibilité d’une activité rémunérée dans un logement domanial sans jamais de contrepartie.

Au printemps : la nationalité par mariage

2020 devrait aussi être l’année d’un débat autour de la transmission de la nationalité monégasque. « Le Conseil national a là encore pris ses responsabilités par le vote d’une proposition de loi équilibrée et modérée, portant à 20 ans la durée nécessaire pour la transmission par le mariage. Nous attendons à présent de connaître les intentions du Gouvernement princier qui devra faire connaître, selon le délai constitutionnel, sa position au printemps prochain. »

Stéphane Valeri a enfin listé des axes politiques majeurs sur lesquels il faudra concentrer les efforts en 2020 et bien au-delà : la transition énergétique et la préservation de l’environnement. « Et puis nous continuerons également la bataille, pour que dans notre pays, dans tous les domaines, l’égalité entre les femmes et les hommes devienne la règle et l’évidence. » Évidemment…


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.