Rubriques




Se connecter à

120 petits mannequins défilent comme des stars

Un tapis rouge, un public de « people », des top model aux tenues remarquables qui défilent en musique… Tous les codes de la mode étaient là, sous le préau couvert des maternelles de l'école des Cigales, mercredi après-midi, lors du « Fashion Day » organisé par l'Accueil de loisirs sans hébergement.

SONY ITH Publié le 10/03/2018 à 05:01, mis à jour le 10/03/2018 à 05:01
Les enfants ont défilé chacun à leur tour par petits groupes.
Les enfants ont défilé chacun à leur tour par petits groupes. S.I.

Un tapis rouge, un public de « people », des top model aux tenues remarquables qui défilent en musique… Tous les codes de la mode étaient là, sous le préau couvert des maternelles de l'école des Cigales, mercredi après-midi, lors du « Fashion Day » organisé par l'Accueil de loisirs sans hébergement.

Pendant ces vacances d'hiver, l'ALSH a accueilli les enfants et proposé, pendant une bonne semaine, la préparation du show.

Défilé, boum et goûter

Pas moins de 110 enfants de 3 à 11 ans, ainsi que 8 animateurs et animatrices de l'ALSH, ont effectué le Catwalk, présenté par le maître de cérémonie, Ludovic Hedbaut, directeur de l'ALSH. Les parents ont habillé les enfants de leur plus belle tenue, le maquillage et les accessoires ont été réalisés le matin même.

 

Au bout du tapis rouge, les modèles sont montés sur le podium devant trois juges (dont Martine Cosentino, responsable du service Enfance et vie scolaire). Si la plupart des modèles étaient à l'aise sur le tapis rouge et devant les juges, d'autres pouvaient porter un masque ou être accompagnés par les animatrices, pour défiler…

Tous ont été très applaudis par les spectateurs.

Parmi les divertissements, concert de chant, interview de stars, défilé d'un animateur qui gagnera d'ailleurs le 1er prix…

L'après-midi s'est clôturée par une boum et un bon goûter.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.