10 octobre : le coup de gueule

À l'initiative de Médecins du monde, une conférence de presse est organisée à Vintimille, en présence de toutes les associations de défense des migrants.

Article réservé aux abonnés
Publié le 30/12/2016 à 05:06, mis à jour le 30/12/2016 à 05:06

À l'initiative de Médecins du monde, une conférence de presse est organisée à Vintimille, en présence de toutes les associations de défense des migrants. Françaises et italiennes. « Migrer n'est pas un délit ! Il faut que les autorités arrêtent de s'épuiser dans une politique vaine, meurtrière et coûteuse », résume Françoise Sivignon, de MdM. Parmi les migrants présents dans la salle, Lisette demande la parole : « Les réfugiés cherchent une vie meilleure. Ils veulent former les autres qui sont restés au pays, assure-t-elle. Mais hélas, hélas, ils vont vers des tunnels ou sur l'autoroute… Leurs parents les ont envoyés là pour perdre la vie. »

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.