Rubriques




Se connecter à

PHOTOS. No Finish Line : 1.300 élèves du collège Charles-III ont couru avec leurs professeurs pour soutenir leur camarade Athina

Personnel, professeurs, élèves, ils étaient plus de 1.300 du collège Charles-III sur la piste de la No Finish Line, ce mercredi matin. Leur but : cumuler des kilomètres, convertis en euros, pour aider une de leur camarade victime d'une maladie génétique à se soigner. C’est la première fois que tout un établissement est engagé sur le circuit

ELODIE ANTOINE Publié le 15/11/2018 à 07:24, mis à jour le 15/11/2018 à 08:20
Réalisé en 2014, le record absolu sur la No Finish Line d’une équipe est de 22.030 km. Photo Cyril Dodergny

Dès 9 heures, ce mercredi matin, une marée rouge et blanche s’est élancée sur la piste de la No Finish Line. Il y en avait du monde. Aux abords du parcours, Cédric Bertrand, principal du collège Charles-III, encourage ses élèves, son personnel et ses professeurs. C’est la première fois que tout un établissement se mobilise pour une cause, et quelle cause!

1.160 élèves en piste
et un collège fermé

On court, on marche, on discute et les sourires sont de rigueur. "Ce mercredi matin, 1.160 élèves sont sur la piste. Sans oublier le personnel et les professeurs qui sont entre 150 et 180. Certains font le parcours, d’autres sont au ravitaillement. Mais tout le monde participe. Si c’est la première fois que tout un établissement scolaire participe à la NFL, c’est aussi la première fois que nous fermons le collège alors qu’il devrait y avoir classe", sourit le principal.

 
Photo Cyril Dodergny.

Un jour exceptionnel donc, pour une adolescente tout aussi exceptionnelle. Car s’ils sont tous réunis ce mercredi, c’est dans un seul et unique but. Exploser le kilométrage et récolter un maximum d’argent pour Athina. Une élève du collège atteinte d’une maladie orpheline de la peau, l’ichtyose lamellaire.

Une leçon de vie

"Nous avons décidé de nous mobiliser pour elle, car c’est une jeune fille qui a toujours le sourire, qui est toujours positive. Elle ne se plaint jamais et essaye de tout faire comme les autres. Et en plus de l’aider financièrement, nous voulions lui montrer que nous avions compris la leçon de vie qu’elle nous donne au quotidien. La No Finish Line était le meilleur moyen de fédérer un groupe et de mobiliser tout le monde pour sa cause", explique Cédric Bertrand, emprunt d’une certaine émotion. Car la maladie d’Athina, qui est une maladie génétique rare, nécessite des soins particulièrement coûteux et longs.

Sur un fond musical entraînant, les kilomètres s’enchaînent. Sur le circuit, les élèves échangent avec leurs professeurs et vice versa. On est bien loin du cadre scolaire traditionnel, comme le souligne Mohammed El Qotbi, professeur de sciences physiques.

Photo Cyril Dodergny.

"Aujourd’hui, je ne suis pas un professeur et il n’y a pas d’élève, nous sommes tous unis et égaux. Et puis il y a une bonne ambiance. On s’encourage mutuellement. C’est plutôt sympa."

"Ça me touche particulièrement"

De la 6e à la 3e, tout le monde y met du sien, même si certains sont plus concernés que d’autres. Aux alentours de 10 heures, une heure seulement après avoir pris le départ, Nicolas – qui est en 3e – en est à son 15e tour et il lui reste encore une heure pour atteindre son objectif.

"C’est vraiment un bon moment, car on aide les autres tout en se faisant plaisir. Et je connais Athina, nous étions déjà en primaire ensemble. Alors forcément ça me touche particulièrement. J’aimerais avoir fait vingt, voire vingt-cinq tours d’ici 11 heures." 

 
Monaco le 14/11/2018 - No Finish Line 2018 - Rencontre avec les 1300 élèves et profs du Collège Charles III qui participents à la course - Papier : E.Antoine No Finish Line 2018 Photo Cyril Dodergny.

Un bel élan de solidarité de part et d’autre. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le collectif du collège monégasque a fait un paquet de kilomètres depuis samedi.

Depuis le lancement de la 19e édition de la NFL, les membres du collège Charles-III, regroupé sous le collectif "Cœur de Collège", ont déjà parcouru plus de 18.000 kilomètres, en comptant les 13.000 qu’ils ont faits hier matin.

"Professeurs, parents, personnel, élèves peuvent venir courir quand ils veulent, ils ont la puce jusqu’à la fin de la NFL. D’ailleurs, ce jeudi, certaines classes viendront faire leur cours de sport ici. Nous avons un élève qui a déjà parcouru plus de 150 km et une professeur 148 km", nous montre le principal sur son portable.

Des investissements personnels qu’il apprécie tout particulièrement. À l’issue de la No Finish Line, le collège organisera une remise de prix durant laquelle seront récompensés le meilleur élève, le meilleur professeur, le meilleur personnel, ainsi que le meilleur résultat général. Une motivation supplémentaire, mais aussi un autre moyen de récolter un maximum d’argent pour Athina.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.