“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Les Amis du Liban et Didier Deschamps envoient un container de vivres à Beyrouth

Mis à jour le 19/08/2020 à 19:04 Publié le 19/08/2020 à 19:02
Autour du sélectionneur de l’Équipe de France, les bénévoles de l’association des Amis du Liban, de l’Amade, de Monaco Aide et Présence et de la Croix-Rouge monégasque ont rempli un premier conteneur à envoyer à Beyrouth.

Autour du sélectionneur de l’Équipe de France, les bénévoles de l’association des Amis du Liban, de l’Amade, de Monaco Aide et Présence et de la Croix-Rouge monégasque ont rempli un premier conteneur à envoyer à Beyrouth. Photo Jean-François Ottonello

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Les Amis du Liban et Didier Deschamps envoient un container de vivres à Beyrouth

L'association des Amis du Liban a rempli, ce mercredi, avec le soutien de leur parrain Didier Deschamps, un premier conteneur de denrées qui seront distribuées sur place à un millier de familles.

C’est un élan de solidarité sans précédent. Quinze jours après l’immense explosion qui a ravagé la ville de Beyrouth, un conteneur a été chargé, hier à Fontvieille, de produits de première nécessité, pour prendre la mer, direction le Liban.

"C’est une surprise immense, la réponse de la population monégasque est énorme", se réjouit Bouran Hallani, la présidente des Amis du Liban qui a coordonné la collecte de tous ces produits. C’est elle, d’ailleurs, qui accueillera la cargaison à Beyrouth, le 27 août, afin d’orchestrer la distribution sur place avec les bénévoles et l’armée.

Chaque année, Bouran Hallani organise l’envoi de vivres vers le Liban. Mais jamais dans une proportion aussi grande, et dans un tel laps de temps. Tout s’est déroulé en quelques jours pour mobiliser les bénévoles et récupérer des dons tous azimuts.

Ce même élan a porté hier les bénévoles de l’association et leur parrain, le sélectionneur de l’Équipe de France de Football, Didier Deschamps, pour charger le container plein de cartons dans un parking de Fontvieille avant de rejoindre un port de fret.

Six tonnes de produits de première nécessité

À l’intérieur du conteneur, six tonnes de biens de première nécessité (nourriture, kits d’hygiène, couches pour les enfants, équipements médicaux…). La plupart ont été récupérés lors d’une collecte toute la semaine dernière dans la galerie du centre commercial de Fontvieille.

L’envoi compte aussi 300 paires de chaussures pour enfants offertes par la boutique Mercedeh. Ces biens d’une valeur totale estimée à plus de 100.000 euros, sont conditionnés sous forme de colis et devraient toucher un millier de familles beyrouthines.

Aux côtés des Amis du Liban, le gouvernement princier, la Croix-Rouge monégasque, l’Amade et Monaco Aide et Présence se sont mobilisés pour soutenir les victimes. Ils ont rassemblé 50.700 euros pour permettre l’achat de médicaments et d’équipements médicaux en faveur des hôpitaux de campagne déployés par l’armée libanaise face à l’afflux de blessés civils.

En parallèle, l’association des Amis du Liban et l’Amade se sont alliés pour créer un fonds social au sein de l’hôpital Rafik Hariri – épargné par les explosions – pour la prise en charge de frais de santé d’enfants vulnérables.

Le premier conteneur doit arriver sous dix jours au Liban. Un second devrait suivre en septembre. En attendant de nouvelles actions caritatives.

Didier Deschamps a aidé au chargement d'un container de vivres pour venir en aide aux sinistrés du Liban avec l'association Les Amis du Liban dont il est le parrain.
Didier Deschamps a aidé au chargement d'un container de vivres pour venir en aide aux sinistrés du Liban avec l'association Les Amis du Liban dont il est le parrain. Photo Jean-François Ottonello
Didier Deschamps: "Une formidable chaîne de solidarité"

Il est un fidèle, depuis dix-huit ans, des grands et des petits moments de l’association des Amis du Liban. Par amitié pour sa présidente, Bouran Hallani, et par goût de l’engagement humanitaire.

Il a prévenu d’emblée: "Je ne parle pas football.". Il évoque à peine la présence de deux clubs français dans le dernier carré de la Ligue des champions. Il était là pour l’association, et pour remercier les donateurs qui ont rendu cette action possible en quelques jours.

Vous êtes un fidèle de l’association. Cet engagement rapide vous étonne-t-il?
Après ce drame, il y a eu cette formidable chaîne de solidarité qui s’est mise en place. En tant que parrain de l’association, j’ai remarqué que c’est important pour les gens aussi de matérialiser leur aide, de voir que ce qu’ils ont donné est embarqué dans un conteneur et amené jusqu’au Liban pour des gens qui en ont besoin.

Sur place, les besoins sont immenses?
Notre premier conteneur doit arriver le 27 août, un autre suivra en septembre. Là-bas, ce n’est pas une question de vivre mais de survivre.

D’autres actions sont prévues?
Peut-être à Noël. Je pense qu’il faudrait faire un geste pour les enfants libanais qui n’auront pas forcément accès à des cadeaux.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.