Rubriques




Se connecter à

L'association "Monaco Goût et Saveurs" fête ses 20 ans

C'est au restaurant l'Aurore que Joël Garault a donné rendez-vous à ses amis les chefs pour passer le cap. Entre souvenirs et passion

Audrey CorminboeuF Publié le 11/06/2018 à 05:08, mis à jour le 11/06/2018 à 07:47
Le Prince Albert II était le parrain de ce 20e anniversaire. Photo Audrey Corminboeuf

Les tabliers blancs ont investi la devanture du restaurant l'Aurore sur le rocher à l'occasion des 20 ans de "Monaco Goût et Saveurs".

"C'est l'occasion de rendre hommage à Jean-Mary Rizza, fondateur de l'association", souffle Joël Garault, le co-président. Et qui de mieux que le Prince Albert II pour parrainer l'événement?

L'ancien chef de l'hôtel Hermitage, reconnaissant, raconte sa démarche: "Pour valoriser notre action, j'ai réussi non seulement à obtenir le parrainage de monseigneur, mais en plus, il nous fait l'honneur de sa venue ce soir".

Après l'arrivée du Prince, accueilli par les applaudissements des chefs installés en haie d'honneur et une rapide photo sur la place de la mairie, c'est dans le restaurant que la soirée s'est poursuivie.

 

À la mémoire de Jean-Mary Rizza

C'est avec les mots de son ancien copain que Joël Garault a commencé son discours. Retour en 1998 et "la naissance", puis à "l'enfance" et à "l'adolescence", pour arriver aux 20 ans et "au passage à l'âge adulte de l'association". C'est non sans émotion que le co-président a évoqué toutes ces belles années, à vivre au rythme de la cuisine en Principauté.

Depuis la création de la Journée du Goût initiée par l'association en 1998, 15 200 élèves de CE1 ont pu bénéficier de cette leçon de goût. "Je suis très fier de pouvoir dire que nous sommes le seul pays au monde à faire cela", assure Joël Garault.

"C'est une manière d'éduquer les enfants, de les sensibiliser à des produits et de les initier à la sauvegarde de l'environnement avec de bonnes habitudes".

En vingt ans, l'association a fait un bout de chemin. Participations au Monte Carlo Gastronomie et au Chef Wolrd Summit, l'association vit au rythme des événements culinaires de Monaco.

Partager à travers la cuisine

La journée Alzheimer est aussi devenue importante pour le chef Garault, qui la qualifie de moment "de rencontre et de partage". "C'est l'opportunité pour nous de faire participer des patients. On s'est rendu compte que ça leur faisait du bien et qu'ils en parlaient tout le reste de l'année." C'est ça, "Monaco Goût et Saveurs", fédérer autour de la cuisine.

 

Le regard tourné vers le futur

Après avoir travaillé 25 ans à Monaco, Joël Garault est bien placé pour parler des habitudes culinaires des Monégasques. "Aujourd'hui je vois qu'ils sont plus réceptifs et sensibles aux produits de la mer ou de l'agriculture."

C'est dans cette direction que file l'association. Julien Perrier, chef des cuisines du Marriott à Cap-d'Ail et ancien sous-chef de Joël Garault résume: "C'est important d'inculquer les bonnes habitudes alimentaires à des enfants. Ces enfants sont de tous les horizons et ont une véritable notion d'ouverture sur le monde".

Avec une nouvelle génération de cuisiniers qui arrive, l'association a encore un bel avenir devant elle.

Julien Perrier porte fièrement la veste de "Monaco Goût et Saveur" sur les épaules. Pour sa première année au sein de l'association, le cuisinier se sent plus motivé que jamais.

"Il y a une volonté de montrer que la cuisine est un alliage de plusieurs parties : le plaisir et l'environnement, avec une notion aussi de santé."

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.