Rubriques




Se connecter à

L'association azuréenne "Tanka" qui vient en aide aux chevaux en détresse a besoin de vous

L'association azuréenne « Tanka » organise le 9 mars prochain une soirée caritative au restaurant Oliban afin de récolter des dons pour les chevaux maltraités ou abandonnés

blanche vathonne Publié le 06/03/2017 à 05:06, mis à jour le 06/03/2017 à 12:48
21 chevaux et 2 ânes attendent actuellement d'être adoptés au refuge Tanka à Peille. Photo DR

Sabine Durand est passionnée d'animaux depuis toute petite. « J'ai toujours adoré les bêtes. Avec mon mari, nous avons créé le Manège de l'enclos à Fontvieille. Les enfants venaient caresser les animaux de la ferme. Cela permettait de ramener le monde animalier en ville. » Mais très vite, le couple s'aperçoit que beaucoup d'entre eux sont maltraités et décident de créer leur propre refuge en 2004 : Tanka. « Il y a déjà beaucoup de refuges pour les chats et les chiens. Nous voulions secourir des animaux qui n'avaient pas forcément la même attention, donc nous nous sommes intéressés aux équidés. »

"C'est difficile de dire qu'on n'a plus de place"

Très généreuse, Sabine accueille actuellement 21 chevaux dans son refuge de seulement un hectare et demi.

« Je les traite comme mes bébés. Vous savez, c'est difficile de dire qu'on n'a plus de place quand on nous appelle en nous disant « Vous avez 48 heures pour nous donner une réponse sinon il part au couteau. » On reçoit leur photo, on ne peut pas dire non. »

Le terrain n'est plus adapté aux chevaux et il en va de leur santé. Sabine compte donc sur cette soirée pour récolter un maximum de fonds.

 

« Nous avons trouvé un terrain de 40 hectares à un prix accessible qui nous permettrait même d'économiser sur le foin. »

Cette soirée, c'est Karine Tibau, bénévole à l'association depuis un an et demi qui l'a organisée.

Une soirée déterminante

« C'est une passionnée comme moi. Elle a adoré le bien fondé de l'association. Pour cette soirée, c'est elle qui a tout mis en place, c'est une très belle initiative de sa part. »

Elle ne contredira pas l'intéressée qui voit une opportunité incroyable. « Je suis ravie de pouvoir organiser ce gala, c'est une cause qui me tient vraiment à cœur. Et puis nous avons la chance de pouvoir mettre aux enchères des photos d'Irina Kazaridi. » Cette photographe russe est également une passionnée de chevaux et a accepté de mettre aux enchères six de ses photographies dont les bénéfices seront entièrement reversés à l'association « Tanka ».

Pour la somme de 120 euros, les invités pourront participer à la vente aux enchères, dîner au restaurant Oliban, ainsi qu'assister à un show oriental organisé pour l'occasion. Une belle initiative.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.