“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

L'Amade célèbre 50 ans d'actions humanitaires à Monaco

Mis à jour le 07/11/2016 à 05:04 Publié le 07/11/2016 à 05:04
Le souverain et le président de l'Amade Monaco, Jean-Pierre Campana, ont fêté le 50e anniversaire de l'association au cours d'un gala  à la salle Empire.

Le souverain et le président de l'Amade Monaco, Jean-Pierre Campana, ont fêté le 50e anniversaire de l'association au cours d'un gala à la salle Empire. Photo Philippe Fitte

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

L'Amade célèbre 50 ans d'actions humanitaires à Monaco

Créée en 1966 par la princesse Grace, l'antenne monégasque de ce fleuron associatif mondial multiplie les initiatives dans les domaines de l'éducation, la santé et l'enfance

C'est l'une des plus anciennes associations humanitaires de Monaco. L'Amade Monaco vient de célébrer son cinquantième anniversaire au cours d'un gala en présence du souverain, président d'honneur de l'association impulsée par sa mère. Trois ans après l'Amade Mondiale, la princesse Grace avait, en effet en 1966, créé l'Amade Monaco. Une antenne qui s'est développée en un demi-siècle autant à l'international qu'en Principauté.

« Nous avons porté beaucoup de projets ces dernières années à Madagascar dans le domaine de la santé et de l'éducation » détaille le président Jean-Pierre Campana, investi depuis 33 ans dans l'association. « Dans ce pays, nous avons également financé et procédé au creusement de quatorze puits pour fournir de l'eau potable. »

À chaque fois, raconte le président, « ce sont des rencontres humaines qui sont à l'origine des projets que nous avons menés. Des gens - beaucoup de religieux d'ailleurs - qui sont venus crier au secours pour nous alerter sur des situations où nous pouvions apporter de l'aide. »

"Que les enfants s'entraident"

Ce fut le cas du père Apollinaire en Guinée, venu demander le support de l'Amade Monaco. Il y a dix ans, l'association a consacré 150 000 euros à la construction d'une école dans le pays, qui porte le nom du prince Rainier III. Le secret pour réussir des projets ? « S'appuyer sur des personnes sur place. C'est la clé pour réussir des actions humanitaires : avoir quelqu'un qui suit sur place l'avancée des projets », confie Jean-Pierre Campana.

En Principauté aussi, l'Amade Monaco a ses terrains d'actions dans le domaine de l'enfance. C'est le cas du projet « Smiley », porté par des bénévoles qui viennent aider les familles dans les services pédiatriques du CHPG. L'association organise aussi l'envoi de colis avec du matériel médical, des livres et des vêtements collectés à Monaco et envoyés dans une dizaine de pays d'Afrique. À l'occasion du gala, le projet « Ensemble » a également été impulsé.

« Il s'agit d'un groupe de bénévoles qui va organiser des activités en mélangeant des enfants valides avec d'autres handicapés pour créer de la cohésion. Cela reprend les principes fondateurs écrits par la princesse Grace qui voulait que les enfants s'entraident entre eux ».

Pour cette année anniversaire, l'Amade Monaco, qui vit sur des dons et des legs, a versé 150 000 euros au Monaco Collectif Humanitaire pour encadrer l'opération d'une quinzaine d'enfants. Et 160 000 euros pour des équipements au service pédiatrique du CHPG. « C'est notre souhait aujourd'hui de multiplier les aides et les actions en Principauté. Mais nous n'oublierons pas nos projets à l'international. »


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.