Rubriques




Se connecter à

L’école de cirque de Tourrette-Levens organise un stage au Festival de Monte-Carlo

Inaugurée cette semaine, cette formation destinée aux enfants et adolescents fera l’objet de deux nouvelles sessions, du 18 au 22 juillet et du 25 au 29 juillet.

Mélanie Niel Publié le 15/07/2022 à 15:45, mis à jour le 16/07/2022 à 10:32
Corine Edon et la princesse Stéphanie de Monaco. Photo DR

"Tous en piste!" vient d’innover en créant le premier stage dédié au Festival de cirque de Monte-Carlo. La formation, exclusivement dispensée par l’école de Tourrette-Levens, a été inaugurée cette semaine. Deux autres sessions sont prévues du 18 au 22 juillet et du 25 au 29 juillet, en demi-journées (10 heures à 12h30 ou 14 heures à 16h30) ou en journées complètes (10 heures à 16h30).

Ce stage est destiné aux enfants et adolescents. Les participants peuvent s’essayer au jonglage, au diabolo, à la slackline, à l’équilibrisme, à la rola-rola, à la boule d’équilibre, à l’acro-cirque et même aux disciplines aériennes: trapèze, tissus, cerceau, en toute sécurité, bien sûr.

 

"Pour l’école et ses professeurs, c’est une consécration, une reconnaissance du travail effectué. Si, pour des élèves, le fait de se produire sous le chapiteau du Festival, c’est un moment privilégié, pour les artistes accomplis, c’est un honneur et un plaisir, car c’est là qu’ont travaillé les plus grands artistes de cirque", s’enthousiasme Corine Édon. La responsable de l’école sait de quoi elle parle. Elle et son père, Gérard Edon, sont anciens trapézistes. Lui a même été primé au Festival international du cirque de Monte-Carlo. Une belle récompense pour l’école qui va fêter ses 10 ans.

Savoir +

06.74.46.94.27.

Dix ans après sa création, l’école voit la qualité de sa formation consacrée. Photo DR .
À Tourrette-Levens, une salle a été aménagée pour laisser libre cours à l’apprentissage circassien. Photo DR .

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.