Rubriques




Se connecter à

Grâce à Monaco Disease Power la maison d’Amélie à Annot s’agrandit pour les adultes

A Annot, dans les Alpes de Haute-Provence, grâce à l’association Monaco Disease Power présidée par Muriel Natali-Laure, la Maison d’Amélie continue son œuvre.

Gabrielle Mimran Publié le 05/04/2022 à 11:04, mis à jour le 04/04/2022 à 21:03
Les plans d’agrandissement de « la maison d’Amélie » ont été dévoilés, récemment. G. M.

A Annot, dans les Alpes de Haute-Provence, grâce à l’association Monaco Disease Power présidée par Muriel Natali-Laure, la Maison d’Amélie continue son œuvre. Destinée à accueillir des personnes en situation de handicap et leur famille dans le cadre de séjours de répit, « la Maison d’Amélie » se trouve en pleine nature à Annot. Depuis son ouverture, le 13 juillet 2013, les demandes affluent. Et la structure s’agrandit en 2018, avec la création de « la Maison des copains ». Elle compte actuellement trois bâtiments, dont un appartement privatif, une balnéothérapie et un bassin thérapeutique, pour une capacité d’accueil totale de 40 personnes. Un permis pour une troisième phase de travaux devrait être déposé dès la fin du mois.

"Le prince Albert II est plus qu’un soutien"

Un lieu placé sous la présidence d’honneur du prince Albert II. « Il est plus que le président d’honneur, il est plus qu’un soutien : il est vraiment primordial pour la vie de cette association », souligne Jean Ballester. Le maire honoraire d’Annot est l’un des acteurs majeurs de la création de la structure : c’est sous son mandat que ce projet a vu le jour.

 

Si Monaco Disease Power entame cette année un nouveau chantier, c’est pour répondre aux besoins spécifiques des familles. Elles se trouvent souvent dans une impasse lorsque leurs enfants deviennent adultes et qu’ils sont poussés vers la sortie des instituts spécialisés. « L’objectif, aujourd’hui, c’est de construire un bâtiment réservé aux logements inclusifs. On est sur du moyen et long séjour », explique Muriel Natali-Laure de Monaco Disease Power.

Il y a quelques semaines, la présidente de l’association a dévoilé les plans des nouveaux bâtiments à l’occasion de la visite de Violaine Demaret, préfète des Alpes de Haute-Provence. Le projet - mené en partenariat avec la Croix Rouge monégasque - comprend un gymnase et deux logements inclusifs.

Actuellement, « la Maison d’Amélie » compte deux salariés permanents, et elle travaille en collaboration avec Améliberté, structure gérée par Élodie Chemana, éducatrice spécialisée. Cet agrandissement conduira à la création de nouveaux emplois sur la commune d’Annot.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.