“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Fight Aids Monaco: des sandwichs pour la bonne cause

Mis à jour le 27/05/2016 à 05:08 Publié le 27/05/2016 à 05:08
Toute l'équipe de l'association de la princesse Stéphanie est plus que jamais mobilisée pour espérer récolter 25 000 € d'ici dimanche soir.

Toute l'équipe de l'association de la princesse Stéphanie est plus que jamais mobilisée pour espérer récolter 25 000 € d'ici dimanche soir. J.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Fight Aids Monaco: des sandwichs pour la bonne cause

« Nous espérons récolter 25 000 euros de recette d'ici dimanche soir. » Hervé Aeschbach, coordinateur de Fight aids Monaco, a réuni quatorze bénévoles pour vendre sandwichs, glaces, crêpes, hot-dogs et autres boissons et friandises en contrebas de la tribune O (derrière la statue du plongeur).

Cette équipe de membres du conseil d'administration, de permanents et de volontaires, venus spécifiquement pour prêter main-forte, a travaillé hier et revient samedi et dimanche, de 6 h à 19 h.

En marge des bénéfices florissants, qui peuvent sembler arrogants aux yeux de ceux que le Grand Prix n'attire pas, il y a également les bonnes causes. Eh oui, les associations caritatives savent profiter de l'événement sportif pour remplir leurs caisses et poursuivre, tout au long de l'année, leurs actions. Pour l'association de la princesse Stéphanie, ces 25 000 euros sont essentiels, entre autres pour la Maison de vie de Carpentras (Vaucluse).

Mais l'équipe de FAM doit continuer à mettre les bouchées doubles jusqu'à lundi. « Nous ne sommes pas des professionnels, explique Hervé Aeschbach. La dynamique et l'énergie du groupe font que nous arriverons certainement à un beau résultat. » Le stand, qui s'est installé en 2007, s'est étoffé d'année en année. L'équipe travaille également à tisser des liens étroits avec des commerçants qui offrent une partie de la marchandise. Un soutien qui est important également pour l'association… Car évidemment, pas question de pratiquer des prix prohibitifs pour remplir le tiroir-caisse. Ce n'est d'ailleurs pas possible. La direction de l'Expansion économique impose les mêmes prix pour tous. À titre d'exemple : la crêpe est à 2,50 euros et la formule repas à 10 euros.

Et la princesse Stéphanie, présidente de l'association, sera-t-elle présente elle aussi ? « Elle nous fera peut-être la surprise de venir », répond Hervé Aeschbach.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.