Rubriques




Se connecter à

Comment cette colonie de vacances invite les enfants à renouer avec la terre, les autres et eux-mêmes

A Lantosque, dans la vallée de la Vésubie, l'association Uto'Pistes a mis en place d'inspirantes activités estivales dédiées aux enfants. Sur des terres en culture maraîchère, elle a posé son chapiteau et sa philosophie de vie. Ici, les 6-16 ans ont accès à des activités saines et écologiques. Cirque, grand air, potager, ateliers cuisine et communication bienveillante sont au programme de leurs trois colos estivales. Et plus largement de toutes les propositions que fait l'équipe tout au long de l'année.

Gaëlle Belda Publié le 13/07/2021 à 19:15, mis à jour le 13/07/2021 à 17:04
Au coeur du programme de la colonie de vacances, apprendre à se respecter soi, à respecter l’autre et à respecter son environnement. Asso Uto'Pistes - DR

C’est l’été et la question lancinante d’occuper intelligemment les enfants se pose-là. Les solutions? Elles ne se bousculent pas toujours. On a le classique centre de loisirs. Quelques stages sportifs. Deux ou trois ateliers créatifs. Mamie et Papi. Et puis il y a les trois colos estivales de l’association Uto’Pistes, installée sur des terrains des "Potagers de la Vésubie", à Lantosque. Au grand air. C’est booké pour cette année, mais nous allons quand même vous raconter...

"Etre et agir", c’est le leitmotiv de Mika Martinet, qui a fondé la structure en 2012. D’abord itinérante, elle naviguait d’un village à un autre, d’une vallée à l’autre. Offrant stages et ateliers. Distillant couleurs et pédagogie bienveillante. En novembre 2018, le chapiteau s’est enraciné avec un vrai projet agricole en prime. Ici on fait du maraîchage bio, on vend sur les marchés et, en été, on invite les enfants à mettre les mains dans la terre aussi.

une communication bienveillante

Apprendre à se respecter soi, à respecter l’autre et à respecter son environnement. "Le cirque participe déjà à ça: pour pratiquer correctement, il faut bien manger, bien dormir, prendre soin de soi pour pouvoir ensuite oeuvrer avec les autres. Il était devenu important d’ajouter à notre démarche le côté nature, terre, alimentation. On avait très envie de nous poser pour travailler autrement." Et comme la structure avait roulé sa bosse, l’équilibre économique a été rapide.

On n'oublie pas que ce sont les vacances.

 

 

 

Ici, le noyau dur d’Uto’Pistes - cinq personnes -, a pu affirmer sa philosophie. "On a mis en place une gouvernance horizontale, de la communication bienveillante, deux cercles de parole quotidiens, des jeux coopératifs." Les enfants sont impliqués à chaque étape: dans les prises de décision comme au potager, au poulailler ou en cuisine. On range et on nettoie le chapiteau après les exercices. On bouquine dans un hamac aussi. "On n’oublie pas que ce sont les vacances!"

Education populaire

DR.

"Notre intention, c’est vraiment de nourrir les ventres, les cœurs et les esprits." Ils recrutent huit personnes chaque été pour les épauler en ce sens. Des animateurs qui doivent manifester un réel intérêt pour la pédagogie forte qui est développée. Et même si les parents sont, le plus souvent, dans le même état d’esprit, la mixité est essentielle: "C’est la vraie éducation populaire: on a des enfants de la ville, de la campagne, valides, handicapés. Ils ont 6 ou 17 ans. Et tout ce petit monde apprend à partager."

Le thème cette année: comment accueillir nos ratés avec tranquillité?

Ils sèment des petites graines, quinze jours durant en espérant qu’elles germent… "On ne fait pas de miracle. On expérimente tout le temps. Il est important de savoir remettre sa pratique en question. Ce n’est pas toujours évident. D’ailleurs, cette année, le thème des colos c’est: comment accueillir nos ratés avec tranquillité?"

 

Une problématique qui n'est simple pour personne. Ni pour les petits, ni pour les grands. L'idée, c'est de grandir tous ensemble. D'avancer, pas après pas. Et de s'amuser aussi. Beaucoup. "On a l'objectif du spectacle de fin de colo auquel les parents assistent et tout ceux qui ont envie de découvrir notre travail. Les jeunes progressent vite et il est important qu'ils puissent en faire la démonstration. Puis c'est un moment clé pour redescendre en douceur et quitter la colo sur une note singulière et satisfaisante." 

Des interventions dans les communes

Asso Uto'Pistes - DR.

Le fait est que les témoignages souriants des parents fleurissent sur les réseaux sociaux. Après le grand spectacle de fin de séjour, ils retrouvent des enfants enchantés, souvent transformés. Si les colos sont bouclées dès avril, ce n’est pas pour rien. "On a quand même dû refuser une quarantaine d'inscriptions cette année. On pourrait grossir encore mais on veut rester à taille humaine. On n'aurait plus la même approche, plus tout à fait la même philosophie et ce serait vraiment dommage. On aimerait plutôt développer les stages et animations dans les communes, pour celles qui auraient de quoi nous accueillir."

Stages d'un week-end, d'une journée. Animations diverses et variées. Faire découvrir le cirque, l'association. Ouvrir les esprits et apporter un peu de joie au-delà de Lantosque et de ces terres qu'on les autorise à fouler pendant au moins dix années. C'est le but. 
A bon entendeur...

*Pour contacter l’association Uto’Pistes, vous pouvez téléphoner au 06.12.06.08.94, aller sur Facebook ou cliquer ici.
Les samedi 24 juillet, 14 et 28 août, on peut aller assister aux spectacles des enfants sous le chapiteau à Lantosque (horaires à venir, voir sur Facebook).

 

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.