“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Berthe Mineo prend la tête du club féminin Soroptimist de Menton

Mis à jour le 09/10/2020 à 09:41 Publié le 09/10/2020 à 09:41
Berthe Mineo (à gauche) succède à Nicole Delon-Lançon à la tête du Soroptimist de Menton.

Berthe Mineo (à gauche) succède à Nicole Delon-Lançon à la tête du Soroptimist de Menton. Photo R.D.

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Berthe Mineo prend la tête du club féminin Soroptimist de Menton

Elle succède à Nicole Delon-Lançon à la tête du club service féminin. Parmi ses projets, si la crise sanitaire ne vient pas les perturber, faire connaître le club et fêter les 60 ans de sa création en 2022.

Elle lui a passé le flambeau il y a quelques jours à Menton. Nicole Delon-Lançon est désormais la past-présidente du club service féminin Soroptimist. "Un peu sur sa faim après une année frustrante" car fort impactée par la crise sanitaire liée à la Covid 19.

C’est Berthe Mineo, qui a pris la relève, bien décidée à faire, au cours de son mandat (2020-2022), des "choses nouvelles", mais "l’on sait bien que cela dépendra de l’intrus invisible...".

Cette dynamique Mentonnaise, restauratrice dans la cité des citrons, est membre du Soroptimist depuis sept ans. Elle sait bien que, traditionnellement, la première année de présidence s’inscrit dans la continuité. Elle espère donc - si la crise sanitaire le permet - reprendre les manifestations, qui forgent l’identité du club féminin, précisant avec une dose d’humour: "Attention, je ne suis pas féministe et j’aime bien les défis!".

Aider les femmes et les enfants

Alors, sur ses tablettes, il y a d’ores et déjà "Octobre rose", une opération de mobilisation nationale contre le cancer du sein, qui se concrétisera cette année à Menton - mesures sanitaires obligent ! - par une marche, organisée avec le CCAS, le samedi 20 octobre, puis la projection d’un film en novembre au Cinéma Eden, dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes...

Pour le Salon des artistes amateurs, qui a connu un premier succès en décembre dernier - il avait été interrompu par les violentes intempéries de la fin d’année ! -, la seconde édition reste incertaine pour le moment. D’autres projets sont également en suspens...

"On espère proposer le 17 mars 2021 le spectacle qui était prévu en mars dernier à l’occasion de la Journée de la femme... J’aimerais aussi organiser une conférence sur l’environnement au mois de juin".

Toujours est-il que le club reste tourné vers l’aide aux femmes et aux enfants qui en ont besoin.

C’est ainsi que les membres se relaient pour tenir la buvette au palais de l’Europe pendant la Fête du citron, afin de financer des parcours de vie. Comme celui brillant de la jeune danseuse mentonnaise Juliette Klein entrée aux Ballets de Monte-Carlo.

"Nous avons pu lui apporter notre aide pendant quatre ans, c’est une véritable fierté pour nous", précisent en chœur les deux amies. Le club service peut aussi aider des enfants pour des séjours en colonies de vacances. Enfin, il participe financièrement à la permanence mensuelle du Centre d’information des droits des femmes (CIDFF) qui a lieu à la Maison de la Justice de Menton.

"Le club n’est pas assez connu!"

"C’est un club ouvert, convivial, extraordinaire où règnent l’amitié et la fête" fait remarquer Berthe Mineo, qui souhaite "mieux faire connaître les actions et l’esprit du Soroptimist, car il n’est pas assez connu!"

D’ailleurs, elle espère bien marquer d’une manière festive les deux grands événements prévus sous sa mandature : le centenaire du club Soroptimist international en 2021 (le premier a été créé en Californie) et les 60 ans du club de Menton en 2022 !

"Pour le centenaire, l’Union française des clubs Soroptimist va proposer la plantation d’arbres... et pour notre 60e anniversaire, rien n’est encore décidé, mais nous allons y réfléchir", précise Berthe Mineo, qui entend travailler avec tous les membres du club. À commencer par sa prédécesseure et désormais tutrice, Nicole Delon-Lançon, qui devient la vice-présidente de l’Union française Soroptimist de la Région Sud-Est (soit une vingtaine de clubs).

Une belle ascension pour cette femme fort active, prête à mettre son expérience de membre tant au service des Mentonnaises que des autres clubs féminins.

Savez-vous que le club Soroptimist de Menton figure au palmarès des clubs les plus fréquentés de France?

Il comporte 43 membres actuellement. "On a trois générations de femmes, de 36 à... 102 ans, et toutes actives!" précise Berthe Mineo.

Dont les deux membres à l’origine du club : Ginette Olivesi et Suzanne Vial.

"Le club a eu la possibilité et l’intelligence de recruter régulièrement des membres pour ne pas casser la pyramide des âges".

Parmi les missions du Soroptimist: l’éducation, la lutte contre les violences, l’autonomisation et le leadership des femmes, la santé, la protection de l’environnement, la paix...

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.