Rubriques




Se connecter à

Il sera bientôt démoli, que va devenir l'actuel Ni-box à Monaco?

Le promoteur Patrice Pastor et l’architecte Emmanuel Deverini envisage la démolition de l’actuel bâtiment pour un immeuble conjuguant co-working et activités culturelles.

Joelle Deviras Publié le 01/11/2021 à 11:15, mis à jour le 01/11/2021 à 11:15
Le bâtiment qui remplacera le Ni-box ne sera pas plus haut. Il abritera un restaurant sur le toit. Cyril Dodergny

Le Ni-box aura eu la vie courte ! Le promoteur Patrice Pastor, qui avait mis pourtant des années à défendre et voir accepter son projet de maison pour les jeunes mêlant bowling, restauration rapide et autres activités de loisirs veut maintenant démolir le bâtiment pour créer un espace de co-working sur l’emprise foncière du Ni-box et en surplomb du rond-point du Portier-Virole avec accès direct à la future extension en mer Mareterra.

Le conseil communal réuni mardi soir a souligné les propos du promoteur dans une note : "l’objectif est de rassembler, sur un seul et même site, trois activités distinctes : le travail, la socialisation et des événements culturels".

Le projet prévoit également d’améliorer la circulation piétonne pour le quartier en créant divers équipements tels que des ascenseurs publics ou des passerelles piétonnes.

Deux ans de travaux

Il est à noter que le bâtiment de cinq niveaux ne sera pas plus haut que l’actuel Ni-box et abritera un restaurant en toiture.

 

Au niveau le plus bas est prévu un espace événementiel qui s’ouvrira vers l’extérieur et le port de Mareterra. Au-dessus, place aux bureaux. En rez-de-chaussée, une entrée au 35 boulevard Louis-II permettrait d’accéder notamment à l’accueil, à un amphithéâtre avec salle de projection, un bar et des salles de réception. Les premier et deuxième étages devront être, quant à eux, dédiés au co-working avec des espaces modulables, ainsi que les cuisines pour le restaurant sur le toit-terrasse.

Au total, c’est une surface de 1068 m2 qui va être construite durant plus de deux ans, pour un coût total de 25 millions d’euros hors taxes. Pour l’heure, la date de début des travaux n’a pas été communiquée à la mairie.

Esthétique végétale

Sur l’aspect esthétique, il faudra être imaginatif, les visuels n’ayant pas été communiqué, chose qu’a regrettée le conseil communal. On apprendra toutefois que "la végétation a également joué un rôle fondamental dans la composition de la façade. L’idée d’un rocher envahi par les arbres, a constitué la base du dessin des élévations principales", selon l’architecte monégasque Emmanuel Deverini.

Nicolas Croesi, rapporteur au conseil communal extraordinaire de mardi, reprend les propos de l’architecte. "La métaphore d’un cap vert, d’un rocher naturel envahi par la végétation a permis de définir le bâtiment comme un bloc de pierre naturelle sculpté dans la masse sur le site.

Le concept du Topos, qui constitue la partie du bâtiment reliée au sol, est associé au phénomène naturel de l’érosion.

Le bâtiment est le fruit d’un travail topographique, comme si le bâti était parti intégrante d’un rocher préexistant sur le site et directement excavé dans sa masse : le projet naît du lien tissé entre le site et l’imaginaire de Monaco et de ses paysages de rochers naturels.

 

Dans le cadre du futur projet, ce rocher est façonné à la manière d’une carrière, de sorte à l’adapter au site existant et aux fonctions qu’il abrite : le bâtiment est sculpté en suivant une trame de lignes horizontales, de façon à permettre d’une part la plus grande transparence des façades des bureaux et d’autre part la circulation des véhicules du rond-point et de la Virole.

La façade suit une trame composée d’un module de 400 m de hauteur environ. Ce module est la trame guide qui a permis de dessiner les profils des élévations."

Pas de parking prévu

Pas de parking au sein même du bâtiment. Les visiteurs devront utiliser ceux alentours (notamment le Parking du Portier).

Les conseillers communaux ont donné un avis favorable au projet.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.