Rubriques




Se connecter à

À Cap-d'Ail, les nouveaux jardins familiaux des Salines ont été inaugurés

La Ville de Cap-d’Ail a inauguré jeudi 7 juillet 2022 ses nouveaux jardins partagés dans le quartier des Salines. Les 13 lots ont été attribués par tirage au sort. Les nouveaux locataires s’y voient déjà.

Marie Cardona Publié le 11/07/2022 à 11:05, mis à jour le 11/07/2022 à 18:44
Les 13 familles cap-d’ailloises tiré au sort ont pu découvrir jeudi 7 juillet 2022 leur nouvelle parcelle. Photo Marie Cardona

"Cest inattendu, parce qu’on ne pensait pas être tirés au sort. L’idée d’avoir un jardin, quand on a toujours vécu en ville, est assez inespérée. »

Sur leur parcelle de terre de quelques dizaines de mètres carrés, face à la mer Méditerranée qui fait scintiller ses nuances de bleu en toile de fond, Annick et Christian Boisdenghien sont ravis et s’y voient déjà.

"On va faire pousser des légumes du quotidien pour faire nos salades en été et des soupes en hiver. Et puis on partagera avec les voisins." 

Les premières graines ne sont pas encore plantées que le partage et la convivialité ont déjà germé dans l’esprit des 13 familles cap-d’ailloises qui se sont vues attribuer un des 13 lots qui composent les nouveaux jardins familiaux de la ville, installés dans le quartier des Salines, au 17 avenue Savorani.

 

Une page se tourne définitivement

Et c’est bien là le principe qui a guidé les services municipaux dans l’élaboration de ce projet: "Que ces jardins familiaux soient exploités amoureusement par des Cap-d’Aillois qui aiment jardiner et qui doivent le faire dans un bon esprit", a souhaité le maire, Xavier Beck, lors de l’inauguration du terrain d’environ 850 m².

Avec ce projet, la municipalité "tourne de façon définitive une page à ce qui a pu germer dans la tête de certains. Avec la création des jardins familiaux, l’idée de l’ancienne municipalité de créer un nouvel immeuble sur ces restanques est complètement écartée".

Le réaménagement du terrain aura nécessité près de 3 mois. "Les restanques ont été réaménagées, le terrain décaissé et débroussaillé. Puis il a fallu créer les chemins, les garde-corps en bois et les escaliers en pierre de taille", détaille José Pastorelli, directeur des services techniques de la ville.

Le tout en gardant l’esprit de ce "site merveilleux, avec ses oliviers extraordinaires". Chaque lot est également pourvu d’une arrivée d’eau et d’un compteur. "Et 40 cm de matière végétale ont été déversés pour faciliter la plantation des potagers."

Coût de l’opération: près de 198 000 euros, dont une subvention à hauteur de 44 222 euros accordée par l’État dans le cadre de son plan France Relance.

 

Forte demande

Pour rappel, si à l’origine du chantier 10 parcelles devaient être créées, ce sont finalement 13 lots - d’une superficie de 20 à 34 m² - qui ont finalement vu le jour. Chaque morceau de terrain sera loué pour une période d’un an (1) reconductible tacitement à la date anniversaire de signature du règlement intérieur.

Les locataires peuvent cependant renoncer à l’exploitation de leur terrain quand ils le veulent. "La sortie est libre et sans préavis", précise Xavier Beck.

Et de noter: "Je suis heureux de voir l’intérêt manifesté par les Cap-d’Aillois pour ce projet. C’est à eux de le faire vivre maintenant. C’est une belle idée dans l’air du temps. On a de plus en plus besoin de se réfugier derrière des choses saines."

(1) Le tarif de location a été fixé à 1,50 euro annuel par mètre carré avec un dépôt de garantie forfaitaire de 200 euros.

Les 13 familles cap-d’ailloises tiré au sort ont pu découvrir jeudi 7 juillet 2022 leur nouvelle parcelle. Photo Marie Cardona.
Les 13 familles cap-d’ailloises tiré au sort ont pu découvrir jeudi 7 juillet 2022 leur nouvelle parcelle. Photo Marie Cardona.

Offre numérique MM+

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.