“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Cap-d'Ail prête à recevoir la 15e Triathlon

Mis à jour le 16/09/2016 à 05:04 Publié le 16/09/2016 à 05:04
Ils seront plus de 250 concurrents à s’élancer de la plage Marquet dimanche 25 septembre.

Ils seront plus de 250 concurrents à s’élancer de la plage Marquet dimanche 25 septembre. Photo Michael Alesi

Cap-d'Ail prête à recevoir la 15e Triathlon

Cap-d'Ail organise, le dimanche 25 septembre, la 15e édition de son triathlon.

Cap-d'Ail organise, le dimanche 25 septembre, la 15e édition de son triathlon. En parallèle, un animathlon, qui combine course à pied et natation, est organisé pour les enfants de 8 à 12 ans. « Cette manifestation, toujours très prisée par les athlètes de la région et d'Italie, reçoit, depuis quelques années, la participation de 250 concurrents. C'est la vitrine sportive de notre ville », rappelle le maire, Xavier Beck.

"à couper le souffle"

Entre mer et montagne, le triathlon de Cap-d'Ail offre ainsi aux participants une vue imprenable sur des paysages à « couper le souffle ». Les bénévoles, qui sont nombreux à vouloir se joindre à l'organisation, en assurent la sécurité et contribuent largement au succès de l'événement. Le nombre de bénévoles issus d'associations locales ne cesse d'augmenter pour assurer un encadrement optimal. Cette année, ils ne seront pas moins de 200 à se mobiliser le jour J.

« Cet événement a tissé un lien étroit entre les associations cap-d'ailloises et la ville ». Cette manifestation compte également sur le soutien de la Ligue Côte d'Azur de triathlon, de la Principauté de Monaco, du conseil départemental des Alpes-Maritimes et de la Métropole Nice Côte d'Azur.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

La suite du direct