Rubriques




Se connecter à

800m2, 3000 colis/jour... Un premier "hub" logistique "écolo" pour livrer le centre de Nice

Un drôle de "point relais" a été inauguré boulevard Gambetta, ce lundi, à Nice. Son objectif: révolutionner la logistique du dernier kilomètre pour réduire l’impact environnemental des livraisons.

Eric Galliano Publié le 22/11/2021 à 17:45, mis à jour le 22/11/2021 à 18:19
Les livraisons se feront par triporteurs. Photo Eric Ottino

"C’est une première mais ce ne sera pas une dernière", a annoncé Christian Estrosi en inaugurant, lundi, le tout nouveau hub du groupe Transcan, boulevard Gambetta.

Côté devanture, cette plateforme ressemble à un point relais: les clients peuvent venir y récupérer ou déposer les colis qu’ils souhaitent expédier. Côté coulisse, ces locaux de 800m2 constituent un véritable centre logistique chargé d’assurer le stockage, le conditionnement et l’acheminement des marchandises destinés au "dernier kilomètre". Le tout de manière plus écologique.

L’ensemble des livraisons se feront grâce à une flotte décarbonée composée de vélos cargos et d’utilitaires électriques.

 

Supprimer les camions de livraison polluants

Le "point relais" a été inauguré boulevard Gambetta, ce lundi, à Nice. Photo Eric Ottino.

De drôles de triporteurs, siglés aux couleurs de cette entreprise familiale basée à Carros, ont d’ailleurs commencé à sillonner le quartier. Ils n’émettent aucun gaz à effet de serre. À terme, ils permettront de livrer ou de récupérer jusqu’à 3.000 colis par jour. "De quoi remplir quatre à cinq semi-remorques", explique Franck Cannata, le gérant du groupe azuréen Transcan.

Si la Métropole et la municipalité niçoise soutiennent cette initiative privée, c’est justement pour débarrasser le centre-ville des camions de livraison. "Les études réalisées par nos services estiment qu’en supprimant les véhicules de plus de 3,5 tonnes c’est aussi 4 à 5% des émissions de gaz à effets de serre liées au transport de marchandise que nous pouvons supprimer, avance le maire de Nice. Mais avant de les interdire encore fallait-il pouvoir proposer une logistique de substitution."

Quatre autres plateformes d’ici 2023

C’est donc en partie chose faite. Grâce à un partenariat innovant entre deux entreprises locales. Transcan, expert de l’expédition, et le groupe Ippolito, spécialisé dans la vente de véhicules utilitaires. Désormais, les marchandises pourront converger de toute la France, voire de toute l’Europe, vers le parc d’activité logistique de Saint-Isidore. C’est ici qu’elles feront l’objet d’un premier tri avant d’être transportées en véhicules propres vers ces hubs urbains qui se chargeront de les acheminer, de manière tout aussi écologique, vers leur destinataire final.

Car, d’ici 2023, ce n’est plus un mais cinq hubs du même genre que Transcan entend ouvrir. Les deux prochains sites sont d’ailleurs d’ores et déjà identifiés: dans l’ancienne galerie commerciale de la place Masséna et en lieu et place des entrepôts Arabo, rue Marceau. Le groupe souhaite aussi s’implanter dans le quartier du port ou de Riquier, ainsi qu’à Nice-Nord, idéalement boulevard Gorbella. Des lieux qui ne doivent rien au hasard: l’objectif est de mailler le territoire et de couvrir l’intégralité du centre-ville niçois.

Du particulier aux commerçants

Ces locaux de 800m constituent un véritable centre logistique chargé d’assurer le stockage, le conditionnement et l’acheminement des marchandises destinés au "dernier kilomètre". Photo Eric Ottino.

Simples particuliers et commerçants pourront alors avoir recours à ces plateformes décarbonées pour gérer leurs marchandises. Y compris pour les produits frais car des chambres froides vont également être installées dans le hub de Gambetta. Le petit primeur du quartier pourra donc y réceptionner ses commandes de fruits et légumes. Le riverain pourra, quant à lui, expédier sa paire de chaussure d’occasion qu’il vient de revendre via une célèbre friperie en ligne… Et en retour, il pourra venir récupérer les produits qu’il aura commandés.

Dans un sens comme dans l’autre, Transcan se charge de centraliser le transport de proximité et ce quel que soit le réseau de distribution: DHL, Chronopost, UPS ou autre… " Ils sont tous nos clients ou nos fournisseurs", explique le gérant du groupe. Sauf que grâce à ce nouveau hub de proximité ils n’auront plus à envoyer chaque jour leur noria camions de livraison dans le centre de Nice. Les vélos cargos de Transcan se proposent de parcourir à leur place les derniers mètres jusqu’au client final.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.