“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

"Les réservations reprennent"... A l’approche des ponts de mai, trains, avions et cars augmentent la voilure

Mis à jour le 04/05/2021 à 19:02 Publié le 04/05/2021 à 19:00
Illustration.

Illustration. (Photo archives Eric Ottino)

Monaco-matin, source d'infos de qualité

"Les réservations reprennent"... A l’approche des ponts de mai, trains, avions et cars augmentent la voilure

Le train se prépare à retrouver un rythme de croisière, l’avion part de loin, le car entre dans la course. Après l’annonce du calendrier du déconfinement par Emmanuel Macron, l’approche des ponts de mai et des vacances estivales dopent les réservations dans les transports collectifs. Voici les grandes tendances.

Train

Montée en régime en vue sur les rails. La SNCF "a rehaussé le nombre de trains en circulation. Nous avons constaté une reprise des réservations", indique le service communication de la compagnie. Comme d’habitude, "le Sud-Est est plébiscité, tout comme le Sud-Ouest et la Bretagne".

A compter de vendredi, 8 TGV sur 10 seront en circulation. Retour à un rythme quasi normal dans notre région pour le week-end de l’Ascension. Côté trains Intercités, le trafic est repassé cette semaine de 50% du rythme habituel à 75%. Jusqu’à dimanche, tous les billets sont échangeables et remboursables sur les TGV Inoui, Ouigo et les Intercités. Au-delà, cette mesure reste valable jusqu’à trois jours du départ.

Avion

A défaut de grand élan, c’est un signe encourageant. L’aéroport Nice Côte d’Azur, deuxième plateforme aéroportuaire de France, s’apprête à rouvrir la partie fermée de son Terminal 2 (le T1 est, lui, fermé depuis mars 2020). D’ici fin mai, le rythme doit passer de 30 à 40 vols par jour à une soixantaine quotidiens. Ce sera encore moins de la moitié du rythme normal. "Mais on partait de tellement loin!", rappelle Hélène Navarro, directrice de la communication de l’aéroport.

Même tendance chez Air France. "Nous observons depuis plusieurs jours une hausse des réservations pour les départs de mai sur le réseau domestique, notamment Nice, indique le service communication. Nous prévoyons de doubler notre offre pour le mois de mai par rapport à avril. On reste néanmoins sur des capacités assez basses: 35% par rapport à mai 2019."

Pour l’été, le secteur aérien a une visibilité réduite sur sa capacité à remplir les avions. Trop d’aléas, trop d’incertitudes. Selon Hélène Navarro, "cela va dépendre des ouvertures des frontières et des quarantaines ou non". L’aéroport se tient prêt pour un redécollage estival. Les réservations sont ouvertes pour les long-courriers vers New York et Dubaï. De son côté, Air France rappelle que tous ses billets "sont 100% modifiables ou annulables jusqu’à fin 2021."

Car

A compter de vendredi, Flixbus couvrira à nouveau l’ensemble de l’Hexagone. Le leader national du marché des cars a ouvert les réservations pour 100 lignes et 140 destinations. La demande connaît une "hausse exponentielle": les réservations ont triplé sur la semaine du 26 avril.

A Toulon comme à Nice, les liaisons les plus courues mènent à Marseille, Lyon et Paris. Selon son service communication, Flixbus y observe "un quasi doublement des ventes d’une semaine sur l’autre. Cette tendance devrait se maintenir voire augmenter dans les prochains jours, à mesure que l’on s’approche des ponts du mois de mai."

 

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.