Rubriques




Se connecter à

Sacha Guitry, le retour à Cap-d'Ail

Presque soixante ans après sa mort à Paris, en 1957, l'écrivain et dramaturge préféré de Cap-d'Ail est revenu passer une soirée non loin de son cher sentier du bord de mer et de sa villa « Les Funambules ».

O.-V.M. Publié le 13/05/2016 à 05:05, mis à jour le 13/05/2016 à 05:05
Grâce au talent de l'immense Jacques Sereys, Sacha Guitry est descendu sur la scène du château des Terrasses mercredi soir.

Presque soixante ans après sa mort à Paris, en 1957, l'écrivain et dramaturge préféré de Cap-d'Ail est revenu passer une soirée non loin de son cher sentier du bord de mer et de sa villa « Les Funambules ». C'est peu après la tombée de la nuit que le Maître est apparu au château des Terrasses, devant une salle pleine venue applaudir l'immense Jacques Sereys.

L'acteur, qui fêtera en juin ses 88 printemps, sociétaire honoraire de la Comédie Française et veuf de la très regrettée Philippine de Rotschild, a incarné pendant une heure et demie un Guitry plus vrai que nature. Ou bien est-ce Guitry qui s'est incarné mercredi soir dans l'acteur ? Car ce spectacle créé au Studio de la Comédie Française en 2014 utilise les mots de Guitry puisés dans ses récits autobiographiques.

On retrouve donc ce style plein d'esprit et de rondeur, cet humour incisif et cette misogynie si pleine de talent et de générosité. Le public conquis a ainsi pu découvrir les souvenirs de la vie de celui qui passait son temps libre à Cap-d'Ail, de la cour du tsar Alexandre III aux geôles de la France de 1944, et des écoles de la région parisienne aux cabines d'un transatlantique.

A guichets fermés

Grâce au talent et au jeu de l'acteur, Jacques Sereys a su s'effacer pour laisser voir Guitry en chair et en os. Rires et émotions étaient au rendez-vous pour ce spectacle qui plongeait à la fois dans l'intimité de Guitry, dans son talent et dans une époque révolue mais encore proche.

 

Le prochain rendez-vous des Soirées Sacha Guitry est ce soir, aux Terrasses, pour une pièce qui aurait pu être écrite par Guitry, « Nuit gravement au salut », créée en 2009 par Henri-Frédéric Blanc. C'est le metteur en scène et comédien Ludovic Laroche qui la met ici en scène.

Il était d'ailleurs présent dans la salle mercredi et a visiblement goûté avec bonheur au talent de Jacques Sereys et aux mots de Sacha Guitry.

À noter que cette soirée de clôture du festival Guitry se joue à guichets fermés. Mais des désistements de dernière minute étant toujours possibles, n'hésitez pas à contacter l'office du tourisme. Au cas où…

Offre numérique MM+

...

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.