Rubriques




Se connecter à

Ovation pour l'actrice Nataly Florez dans "Dédouanez-moi" à Beausoleil

L'actrice Nataly Florez a été ovationnée pour sa brillante performance, seule en scène, dans la pièce « Dédouanez-moi ».

SONY ITH Publié le 07/09/2017 à 05:19, mis à jour le 07/09/2017 à 11:10
Dans un décor minimaliste, Angela Maria, comme la comédienne Nataly Florez, danse sa vie faite des deux cultures qui la tiraillent autant que l'enrichissent… S.I.

C'était samedi soir, dans un théâtre Daner bien rempli, avec dans le public le comédien Antoine Coessens, Gérard Destefanis et Patricia Veneziano, respectivement premier adjoint et adjointe à la culture de Beausoleil, Hélène Grouzelle, adjointe au tourisme et à la culture de La Turbie, et Fernand Salti, premier adjoint de Roquebrune-Cap-Martin.

Produite par Poïèsis City Production & Marc Benninger, la pièce jouée en avant-première à Beausoleil est mise en scène par Sei Shiomi, et inspirée de l'autobiographie de l'actrice franco-colombienne.

Talentueux petit bout de femme

Le personnage incarné, Angela Maria, part de sa Colombie natale en France, faire ses études. Dès qu'elle foule le sol français, elle se heurte à des remarques affligeantes basées sur des clichés peu gratifiants sur son pays d'origine, affronte la solitude, le déracinement, le mal du pays, tout comme le mal-être car déchirée entre deux cultures et mentalités. Mais en même temps, elle se réjouit de pouvoir vivre en sécurité, dans une société où la femme est plus respectée que dans son pays, et jouit d'une certaine liberté. Des hauts et des bas, un vécu jusque dans les tripes, Nataly Florez partage intimement et directement avec le public son histoire et ce qui se passe en Colombie, les secrets de famille, la condition féminine, l'horreur comme la beauté, son émerveillement comme sa désillusion en France, entraînant des réflexions sur la recherche de son identité ou « qui suis-je au fond », le combat à livrer et le prix à payer pour sa liberté en tant que femme, le sens du bonheur…

 

D'un personnage à l'autre, l'actrice les incarne à merveille, quel que soit le sexe, les générations, les caractères, l'attitude ou même l'accent, d'une manière caricaturale ou provocatrice, avec une grande sincérité et pertinence, et des émotions à fleur de peau. En pleine effervescence sur scène, ce petit bout de (jeune) femme dévoile la force et le talent d'une grande actrice (et danseuse), dont la montée, est prometteuse…

De prochaines représentations de la pièce sont envisagées à Nice, Marseille, Lyon, Paris, l'Amérique latine… et Beausoleil à nouveau.

Offre numérique MM+

...

commentaires

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.