“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Le Fort Antoine démarre son festival ce mardi

Mis à jour le 17/08/2020 à 19:17 Publié le 17/08/2020 à 19:15
Le spectacle, "Les femmes de Barbe Bleue", ouvre le festival ce mardi soir à 21h30.

Le spectacle, "Les femmes de Barbe Bleue", ouvre le festival ce mardi soir à 21h30. Photo Simon Gosselin

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Le Fort Antoine démarre son festival ce mardi

Six soirées jalonnent la programmation du cinquantenaire de ce festival qui fait la part belle aux arts vivants et au théâtre, mais, cette année aussi, à la musique. Première ce mardi.

Reporté mais pas coulé. Le coronavirus n’aura pas anéanti complètement le spectacle vivant en Principauté cet été. Et le festival de théâtre du Fort Antoine, décalé de quelques jours, aura bien lieu cette année. Heureusement, car la manifestation fête son cinquantenaire!

Un demi-siècle que l’amphithéâtre en plein air, situé au pied du Rocher accueille des troupes de théâtre dans toute leur diversité. Et la cuvée 2020 sera fidèle aux cinq décennies passées.

Première ce mardi, avec Les femmes de Barbe Bleue, une adaptation du célèbre conte avec, sur scène, un quintet de cinq femmes, qui évoque cette légende, qui fait toujours écho à l’actualité contemporaine.

Toujours cette semaine, une fois n’est pas coutume, le festival se délocalisera – comme il l’a fait par le passé – pour investir la place d’Armes.

L’occasion, vendredi 21 août, de célébrer ce cinquantième anniversaire avec La cuisine des auteurs, des morceaux choisis piochés dans la littérature française pour parler gastronomie.

Au terme du spectacle, le public, mis en appétit, pourra d’ailleurs se retrouver autour d’assiettes de spécialités locales concoctées par les commerçants de la halle de la Condamine.

Jazz et conseil de classe

Le 25 août, la compagnie Babel proposera une enquête géante, autour de Saint-Félix, un hameau français touché par un fait divers. Les acteurs enquêtent au cours de la pièce et permettent aux spectateurs d’en faire autant.

Le 28 août, la pièce Maîtres Anciens, d’après Thomas Bernhard, mettra en avant Nicolas Bouchaud dans ce monologue.

Pour marquer la diversité, la dernière semaine du festival, c’est la musique qui se substituera au théâtre, le 1er septembre, avec la venue d’Anne Pacéo, auréolée d’une Victoire du Jazz en 2019. L’artiste à la batterie, entourée par son quintet, proposera les airs de son sixième album, Bright Shadows, pour une soirée jazz sous les étoiles.

Enfin, à quelques heures de la rentrée scolaire, la pièce Conseil de classe, le 4 septembre, bouclera la boucle du festival. Un spectacle inspiré à Geoffrey Rouge-Carrassat par les cours qu’il a donnés en banlieue parisienne. Et qui fera écho à des situations réelles, non sans une dose de légèreté.
Comme en juillet, pour les spectacles proposés au Fort Antoine, la distanciation sociale sera respectée dans l’amphithéâtre et le port du masque obligatoire.

Des contraintes auxquels il va falloir s’habituer pour pouvoir profiter du spectacle vivant.


Le programme

- Les femmes de Barbe Bleue, ce soir à 21h30. Par la compagnie Juste avant la compagnie, mise en scène Lisa Guez.

- La cuisine des auteurs, vendredi à 21h30 sur la place du Marché. Par la compagnie Avec cœur et panache, avec Jérôme Pouly, sociétaire de la Comédie-Française.

- Saint-Félix, enquête sur un hameau français, le 25 août à 21h30. Par la compagnie Babel, écrit et mise en scène par Élise Chatauret.

- Maîtres Anciens, le 28 août à 21h30. Par la compagnie Otto/Théâtre Garonne, d’après Thomas Bernhard, de et avec Nicolas Bouchaud.

- Anne Pacéo, le 1er septembre à 21h30, concert.

- Conseil de classe, vendredi 4 septembre à 21h30. Par la compagnie La gueule ouverte, de et avec Geoffrey Rouge-Carrassat.

Spectacles gratuits, réservation obligatoire au théâtre Princesse-Grace, du lundi au vendredi de 12h à 18h30. Pas de réservation par e-mail ou téléphone.
Renseignements: www.theatrefortantoine.com


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.