“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

  • Et si vous vous abonniez ?

    Au quotidien, où que vous soyez, consultez le journal complet en ligne, dès 6h du matin.

    Abonnez-vous

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Faire rire, c'est ma nature

Mis à jour le 08/12/2016 à 05:03 Publié le 08/12/2016 à 05:03
Toute l'info locale + Des reportages exclusifs

Faire rire, c'est ma nature

Gustave Parking présente au théâtre des Muses une compilation de ses meilleurs moments de scène

Une affiche pour rire, s'amuser, se bidonner, se marrer et peut-être aussi être interpellé, réfléchir, penser… Voici Gustave Parking qui débarque au théâtre des Muses, à partir de ce soir et jusqu'à dimanche. L'humoriste retrouve les planches ; lui qui s'emploie de plus en plus à animer des ateliers d'improvisation en Guadeloupe où il habite, comme il le fera d'ailleurs également à Monaco ce week-end. Pourquoi ce travail auprès de non-professionnels ? « Je pense que la possibilité de parler - surtout pour les femmes - est une des clés de l'avenir de l'humanité. » Grand penseur ? « Entre le système musulman et l'élection de Donald Trump, tout contribue à vouloir faire taire les femmes. Moi, je suis pour la parité. Les hommes d'un côté, les femmes du mien. » Grand charmeur.

Dans cette pièce, quels sujets abordez-vous?
J’essaie d’évoquer toutes les formes de spectacles qu’on peut faire avec des objets. J’ai rajouté tous les textes de la «bible laïque» que je suis en train d’écrire.

Est-ce la première fois que vous venez à Monaco? Vos impressions?
Oui! Je trouve la ville un peu… en pente. Il y a de jolis bateaux. J’aimerais bien qu’ils se déplacent un peu plus. Moi, en Guadeloupe où je vis, j’ai deux voiliers et je sors toutes les semaines.

Que pensez-vous du théâtre des Muses?
C’est un très joli petit théâtre, intime et chaleureux. On sent l’âme d’Anthéa. Ces moments-là sont rares et exceptionnels.

Qu’est-ce qui déclenche le rire, selon vous, chez les spectateurs?
C’est la plus agréable défense contre la vérité. On dit «ah, c’est tellement vrai!» Le rire est une arme contre la peur de la mort, de la folie, du pouvoir.

L’humour est-il un genre qui vous est naturel?
Oui, j’ai toujours rigolé et faire rire, c’est ma nature. Il faut bien s’accepter tel que l’on est. Dans l’humour tu «lis tes ratures».

Déclencher le rire, est-ce, chez vous, une passion?
C’est sympa quand les gens rigolent. C’est une preuve d’amour à mon égard. J’ai jamais voulu être comique. Mais je constate que je le suis et que j’ai toujours fait du spectacle.

Qu’est-ce qui vous fait rire?
Les chatouilles du cerveau.

Peut-on rire de tout?
Oui, mais pas avec n’importe qui. Oui, mais pas n’importe comment. Oui, mais il faut savoir courir vite.

Quelle est la forme d’humour qui ne vous fait pas rire?
Celle qui consiste à taper sur la victime.

Rire est-il, selon vous, un besoin?
Oui.

Qu’est-ce qui n’est pas drôle du tout?
La méchanceté gratuite quand tu te mets à la place de la victime.

Le rire est-il une marque du bonheur?
Non.

Le rire peut-il être bête?
Oh oui!

Inversement, peut-on rire intelligemment?
N’est-ce pas un oxymore? Le rire est à l’intelligence ce que l’orgasme est à l’amour. Un moment hors du temps.

De mieux en mieux pareil, Gustave Parking, Théâtre des Muses. Jusqu’à dimanche. Tarifs de 15 à 28 euros. Tél. 97.98.10.93.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.