“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre numérique > Abonnez-vous

Ce week-end, les trois coups du Festival de Théâtre Amateur !

Mis à jour le 25/05/2018 à 05:06 Publié le 25/05/2018 à 05:06
« Art'Scène 06 » ouvrira le Festival ce samedi 26 mai avec « Le Roi se meurt » d'Eugène Ionesco.

« Art'Scène 06 » ouvrira le Festival ce samedi 26 mai avec « Le Roi se meurt » d'Eugène Ionesco. DR

Monaco-Matin, source d'infos de qualité

Ce week-end, les trois coups du Festival de Théâtre Amateur !

Ddès demain et jusqu'au 10 juin prochain, la ville de Beausoleil accueillera plusieurs compagnies de théâtre dans le cadre de son Festival de Théâtre Amateur « Coups de théâtre » sur la scène du théâtre Michel-Daner.

Ddès demain et jusqu'au 10 juin prochain, la ville de Beausoleil accueillera plusieurs compagnies de théâtre dans le cadre de son Festival de Théâtre Amateur « Coups de théâtre » sur la scène du théâtre Michel-Daner.

Lever de rideau ce samedi avec une représentation de l'association « Art'Scène 06 », « Le Roi se meurt » d'Eugène Ionesco.

Maître de l'absurde

La programmation débutera donc sur un grand classique du genre, une pièce référence du dramaturge et écrivain roumano-français, figure emblématique du théâtre de l'absurde.

En 1962, au sortir d'une grave maladie, Ionesco écrit « Le Roi se meurt » en quinze jours, comme pour conjurer le mal. L'auteur de « La Cantatrice chauve » est alors déjà connu pour le comique grinçant de ses « farces tragiques ». Une veine comique que l'on retrouve dans « Le Roi se meurt », pièce où il porte pourtant à la scène une métaphore de la mort. Dans cette œuvre, Bérenger est le roi d'un royaume touché par un drôle de cataclysme. Dans ce pays jusqu'alors florissant, tout se dérègle et meurt lentement, les hommes comme les plantes…

Deux pièces avec In/Tension Théâtre

Très présente dans la programmation du festival, la compagnie In/Tension Théâtre proposera le week-end suivant deux créations. Les vendredi 1er et mardi 5 juin à 20 h 30, vous pourrez lever le voile sur certains « Secrets enfouis… » à travers divers extraits tirés de l'épopée antique, de la tragédie classique ou encore shakespearienne, mais aussi de la comédie de Pagnol, Guitry ou Foissy. Volontairement éclectique donc, ce puzzle de révélations mêle le grave à la fantaisie la plus légère. Un registre large d'émotions qui devrait emporter le public.

À l'affiche également du week-end, les 2 et 3 juin à 16 h, une pièce de Marc Le Savetier « Letalie ou Quand les psys se déchaînent ».

Une comédie déjantée au thème très actuel sur les bienfaits ou/et dérives de la psychiatrie, qui donne lieu à une série de péripéties les unes plus drôles que les autres. Rire garanti.

Les ateliers de théâtre de la Ville

Le samedi 9 juin à 10 h 30, ce sera au tour de l'atelier municipal de théâtre, section Juniors, de présenter deux pièces de Sylvie Bahuchet, « Le permis de conduire » où la patience de l'examinatrice face à une candidate au permis, suivie de « La révolte des couleurs » interprétée par les plus jeunes comédiens en herbe de l'atelier, transformés en « enfants-couleur ».

Représentation le même jour en soirée à 20 h 30 de « Le Roi Cerf » de Carlo Gozzi avec sur scène cette fois, les apprentis comédiens de l'atelier adultes pour une pièce où se mêleront amour, jalousie… et dangereux secret !

Les élèves du collège

Le dimanche 10 juin à 15 h, le Festival se clôturera avec les élèves du collège Bellevue, à l'embarquement de « Destination, le rêve » de Mathis Châtillon et Elodie Le Saint ou l'histoire des péripéties incroyables d'un groupe de voyageurs. Tout ce que vous ne voudriez pas connaître à l'occasion d'un départ en vacances, va leur arriver… !

La compagnie In/Tension Théâtre dévoilera des « Secrets enfouis », kaléidoscope d'œuvres littéraires les 1er et 5 juin.

Offre numérique MM+

...


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.