“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Découvrez l’offre abonnés numérique > J’en profite

Rolex Monte-Carlo Masters: Lucas Pouille éliminé, il n'y a plus de Français

Mis à jour le 15/04/2021 à 13:09 Publié le 15/04/2021 à 13:07
Lucas Pouille, dernier Français éliminé du Rolex Monte-Carlo Masters.

Lucas Pouille, dernier Français éliminé du Rolex Monte-Carlo Masters. Photo Jean-François Ottonello

Je découvre la nouvelle offre abonnés

Rolex Monte-Carlo Masters: Lucas Pouille éliminé, il n'y a plus de Français

La marche était trop haute pour Lucas Pouille. Le Français, retombé à la 86e place mondiale et invité sur le tournoi, s'est incliné en deux sets contre le jeune Espagnol Alejandro Davidovich Fokina, 21 ans et 58e mondial (6-2, 7-6).

Pour la deuxième édition consécutive, il n'y aura donc plus de Français en quart de finale. Pour Pouille, en revanche, le tournoi sera à classer dans la case positive, car le Nordiste, qui a connu des problèmes au coude, avec une opération en juillet 2020, n'avait plus gagné deux matchs de suite depuis octobre 2019 à Tokyo.

Rapidement mené dans cette rencontre contre l'Espagnol d'un set et un break dans la deuxième manche, Pouille peut quand même nourrir des regrets car le Français de 27 ans a réussi à recoller au score et s'est même procuré deux balles de set à 6-5 sur le service de son adversaire, qui s'était fait une belle frayeur en se tordant la cheville un peu plus tôt.

Davidovich Fokina affrontera du lourd en quart de finale, puisque c'est le Grec Stefanos Tsitispas, vainqueur du Chilien Cristian Garin (6-3, 6-4) qui se dressera devant lui.

Photo Jean-François Ottonello


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.