“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Soutenez l’info locale et Monaco-Matin > Abonnez-vous

Roland-Garros: une joueuse positive à la Covid-19 écartée des qualifications

Mis à jour le 21/09/2020 à 21:35 Publié le 21/09/2020 à 21:34
Le court central Philippe Chatrier de Roland-Garros, à Paris, le 5 mai 2020

Le court central Philippe Chatrier de Roland-Garros, à Paris, le 5 mai 2020 Photo AFP

Soutenez l'info locale et Monaco-Matin

Roland-Garros: une joueuse positive à la Covid-19 écartée des qualifications

Une joueuse a été testée positive à la Covid-19 et écartée des qualifications du simple dames de Roland-Garros, au lendemain d'une décision identique pour cinq joueurs du simple messieurs, annonce l'organisation du tournoi lundi.

L'identité de la joueuse en question n'a pas été précisée.

"La direction du tournoi de Roland-Garros informe qu'une joueuse des qualifications a été testée positive au Covid-19. Conformément au protocole sanitaire du tournoi, cette joueuse a été écartée du tableau des qualifications dames qui débute demain (mardi) et restera isolée pendant sept jours", écrit Roland-Garros dans un communiqué.

Les qualifications du simple messieurs ont elles débuté lundi. Cinq joueurs, deux testés positifs à la Covid-19 et trois considérés comme "cas contacts", en ont été exclus dimanche.

"Au total, environ 900 tests ont été effectués depuis jeudi" dernier, précise le Grand Chelem parisien.

Reporté en raison de la pandémie de nouveau coronavirus, Roland-Garros est exceptionnellement programmé à l'automne, du 27 septembre au 11 octobre.

A ce stade sous les yeux d'une jauge réduite à 5.000 spectateurs par jour maximum.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.