Rubriques




Se connecter à

Roland-Garros: Federer, trois victoires et puis s'en va

Roger Federer l'avait laissé entendre quelques heures plus tôt et l'a confirmé dimanche après-midi: par mesure de prévention pour un corps encore convalescent, le Suisse a décidé de se retirer de Roland-Garros à la veille de son 8e de finale.

AFP Publié le 06/06/2021 à 18:30, mis à jour le 06/06/2021 à 18:48
Le Suisse Roger Federer lors de son match du 3e tour contre l'Allemand Dominik Koepfer, à Roland Garros, le 5 juin 2021 AFP / MARTIN BUREAU

Si bien que sa victoire au 3e tour qui pourrait être son dernier match sur la terre battue parisienne, a été acquise dans l'anonymat d'une session nocturne à huis clos pour cause de couvre-feu en France.

"J'ai décidé que je devais me retirer du tournoi. Après deux opérations du genou et plus d'un an de rééducation, il est important que j'écoute mon corps et que je n'aille pas trop vite dans le retour à la compétition", déclare le Suisse qui fêtera ses 40 ans en août, dans un communiqué de la Fédération française de tennis (FFT) organisatrice du tournoi.

Revenu à la compétition en mars, après une double arthroscopie du genou droit en 2020, Federer a fait de Wimbledon -où il rêve d'un 9e sacre et d'un 21e titre du Grand Chelem- son objectif prioritaire. Et les matchs tant à Doha en mars sur dur (1 victoire, 1 défaite), qu'à Genève en mai (1 défaite) et Roland-Garros sur terre battue (3 victoires avant le forfait) n'avaient pour but annoncé que de le préparer à la saison sur gazon qu'il débutera à Halle (Allemagne) la semaine après le Majeur parisien.

Dans la nuit de samedi à dimanche, il s'était battu 3h35 à huis clos pour éliminer l'Allemand Dominik Koepfer (59e) 7-6 (7/5), 6-7 (3/7), 7-6 (7/4), 7-5.

 

L'ex-N.1 mondial, aujourd'hui 8e, avait laissé entendre juste après ce match qu'il n'était pas certain de jouer son 8e de finale contre Matteo Berrettini (9e). La perspective, en cas de victoire contre l'Italien, aurait été d'affronter Novak Djokovic en quarts, voire Rafael Nadal en demies.

"Je ne sais pas si je vais jouer", avait-il déclaré. "Je dois décider si je continue à jouer ou non. N'est-ce pas trop risqué de continuer à tirer (sur le genou), n'est-ce pas le bon moment pour se reposer ?", s'était-il interrogé.

"Réévaluer à chaque match"

Le Suisse Roger Federer lors de son match du 3e tour contre l'Allemand Dominik Koepfer, à Roland Garros, le 5 juin 2021 AFP / MARTIN BUREAU.

"À chaque match, je dois réévaluer la situation et voir le lendemain matin dans quel état je me réveille et comment va mon genou. C'est peut-être même encore plus vrai après un match aussi long que celui d'aujourd'hui", avait-il précisé.

Federer a néanmoins savouré sa victoire au 3e tour et plus globalement son parcours à Roland-Garros qui est le seul tournoi du Grand Chelem où il ne s'est imposé qu'une seule fois (2009).

 

"Je suis ravi d'avoir gagné trois matches. Il n'y a pas de meilleur sentiment que d'être de retour sur le terrain", a assuré dimanche Federer qui n'avait encore jamais déclaré forfait au cours d'un tournoi du Grand Chelem.

"Le tournoi de Roland-Garros est désolé du retrait de Roger Federer, qui a livré un magnifique combat hier soir. Nous étions tous ravis de son retour à Paris où il a disputé trois matches de haut niveau. Nous lui souhaitons le meilleur pour la suite de la saison", déclare le directeur du tournoi Guy Forget, dans le communiqué de la FFT.

Badosa et Tsitsipas en quarts

Le Grec Stefanos Tsitsipas face à l'Espagnol Pablo Carreno Busta au 4e tour de Roland-Garros, le 6 juin 2021 AFP / Anne-Christine POUJOULAT.

Sur les courts, le premier qualifié pour les quarts du tableau masculin est Stefanos Tsitsipas (5e) qui a nettement dominé Pablo Carreno (12e) 6-3, 6-2, 7-5.

Vainqueur de son premier Masters 1000 à Monte-Carlo mi-avril, et passé tout près de battre Rafael Nadal à Barcelone, puis Novak Djokovic à Rome au cours de la tournée sur terre battue, le Grec de 22 ans affrontera Daniil Medvedev (2e) ou Cristian Garin (23e) pour une place en demies.

 

Dans le tableau féminin, Paula Badosa (35e), s'est qualifiée pour son premier quart en Grand Chelem en battant Marketa Vondrousova (20e), finaliste à Paris en 2019, 6-4, 3-6, 6-2.

Elle affrontera Tamara Zidansek (85e) qui a sorti Sorana Cirstea (54e) 7-6 (7/4), 6-1. La Slovène de 23 ans n'avait jamais dépassé le stade du 2e tour en Majeur.

C'est un retour en revanche en quarts à Roland-Garros pour Anastasia Pavlyuchenkova (32e) qui s'est défaite de l'ancienne N.1 mondiale Victoria Azarenka (16e aujourd'hui), 5-7, 6-3, 6-2.

La Russe, qui avait déjà atteint ce stade en 2011, affrontera Serena Williams (8e) ou Elena Rybakina (22e) pour une place dans le dernier carré.

commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.

“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.