“Rhôooooooooo!”

Vous utilisez un AdBlock?! :)

Vous pouvez le désactiver juste pour ce site parce que la pub permet à la presse de vivre.

Et nous, on s'engage à réduire les formats publicitaires ressentis comme intrusifs.

Je veux bien mais j'ai la freebox

Connectez-vous

pour sauvegarder mes filtres et personnaliser mon flux

continuer sa lecture

lire le journal

Quelle météo pour le Rolex Monte-Carlo Masters? Ce spécialiste nous dit tout

Mis à jour le 13/04/2019 à 10:21 Publié le 13/04/2019 à 10:20
"Le début de la semaine prochaine se présente plutôt bien", annonce le prévisionniste sospellois.

"Le début de la semaine prochaine se présente plutôt bien", annonce le prévisionniste sospellois. Jean-François Ottonello

Quelle météo pour le Rolex Monte-Carlo Masters? Ce spécialiste nous dit tout

"Il y a des risques d’averses mais ce ne sera pas méchant." C’est Claude Gury qui le dit. Ce météorologue indépendant, installé à Sospel, est le prévisionniste du tournoi de tennis depuis presque quarante ans. Il nous dit tout, ou presque, sur le temps qui nous attend pour cette semaine de tennis.

Claude Gury fait, si l’on peut dire, la pluie et le beau temps au Rolex Monte-Carlo Masters. Ce Sospellois est météorologue indépendant. C’est lui qui, pendant toute la durée du tournoi de tennis, délivre au minimum deux bulletins météo chaque jour.

Et il n’est pas tombé de la dernière pluie, Claude Gury. Cela fait presque quarante ans que, depuis Sospel où il voit venir les nuages de la montagne, il distille ses prévisions météo sur un tout petit rayon, celui du Monte-Carlo Country Club. Un petit coin de Roquebrune-Cap-Martin coincé entre falaise et mer.

Deux bulletins minimum chaque jour

Et ce n’est pas facile tous les jours, surtout au mois d’avril, réputé comme changeant, explique le prévisionniste. « L’endroit est complexe en raison de la proximité entre la montagne et la mer. Si bien que les nuages de pluie peuvent être stoppés à la Tête de Chien. Il peut ainsi pleuvoir sur le Country Club et pas sur le Palais. »

Pas évident, donc, de délivrer des prévisions fiables, surtout quand on a un client aussi exigeant que l’organisateur d’un tournoi de tennis prestigieux. La Smett (Société monégasque pour l’exploitation du tournoi de tennis), qui organise le Rolex Masters, et le MCCC, qui l’accueille, ont en effet des décisions importantes à prendre lorsque le ciel fait des siennes : arrêter un match en cours, inviter les milliers de spectateurs à rester ou à repartir. Et pour prendre ces décisions, les organisateurs ont besoin de connaître avec le plus de précision possible l’évolution de la météo.

"Lorsque le temps est incertain, ils me demandent plus de deux bulletins par jour. Et nous sommes aussi en contact par téléphone car il faut être très réactif, donner parfois des prévisions à quelques dizaines de minutes près…"

Les joueurs ne sont pas les seuls à subir la pression. Claude Gury a la sienne.

Un match jamais terminé en 1981

Une pression qui évolue avec les grandes tendances de la météo. "Dans les années 80 et 90, la situation était souvent plus compliquée. Je me souviens d’une année où il faisait presque froid, avec de la pluie et de la grêle. Il y a eu aussi cette finale jouée un lundi, à cause de la météo..."

En réalité, il y en a eu deux: Becker-Mancini en 1989 et Pioline-Bruguera en 1993. Et puis, il y a eu aussi ce Vilas-Connors en 1981, qui ne s’est jamais terminé. Le match avait été interrompu le dimanche en raison des intempéries, et les joueurs avaient quitté la Principauté le lendemain matin, pris par d’autres engagements…

"Il n’y a pas de quoi s’alarmer"

Le prévisionniste, avec le recul, remarque aussi que, ces dernières années, la météo s’est révélée assez clémente avec le Rolex Masters.

Et cette année ? "Il n’y a pas de quoi s’alarmer mais ce sera un peu compliqué. Le temps n’est pas très stable depuis quelques jours", assure-t-il.

Commençons par ce week-end. Alors, pluie ou pas pluie, M. Météo ? "La situation n’est pas nette, comme ces derniers jours. Il y a des risques d’averses mais ce ne sera pas méchant."

Et pour la suite ? "Le début de la semaine prochaine se présente plutôt bien. Nous aurons quelques journées bien agréables, lundi, mercredi et jeudi. Le mardi reste pour l’instant aléatoire."

Quant à la fin de la semaine et le week-end des demi-finales et de la finale, il était impossible, hier, de se prononcer. Mais comme après la pluie vient le beau temps, affirme le dicton populaire, ça devrait aller.


commentaires

Les insultes, les attaques personnelles, les agressions n'ont pas leur place dans notre espace de commentaires.
Tout contenu contraire à la loi (incitation à la haine raciale, diffamation...) peut donner suite à des poursuites pénales.